Arrêtez de fumer sans crainte de prendre du poids : astuces d’une diététicienne

Afficher Masquer le sommaire
5/5 - (5 votes)

Vous avez décidé d’arrêter de fumer, et c’est une excellente décision pour votre santé !

Cependant, vous appréhendez les kilos qui pourraient s’installer après avoir écrasé votre dernière cigarette.

En tant que diététicienne, je suis là pour vous rassurer et vous donner des conseils pour que cette étape se passe dans les meilleures conditions, sans que votre balance ne devienne votre pire ennemie.

Alors, prêt(e) à mettre toutes les chances de votre côté pour réussir ce défi ?

Comprendre les mécanismes de la prise de poids après l’arrêt du tabac

Pour mieux appréhender les kilos qui pourraient s’installer après l’arrêt du tabac, vous devez savoir les mécanismes en jeu. En effet, le tabagisme affecte le métabolisme et la régulation de l’appétit. Voici les principales raisons pour lesquelles il est courant de prendre du poids après avoir arrêté de fumer :

  • La nicotine augmente le métabolisme : fumer accélère légèrement la dépense énergétique de base, ce qui signifie que votre corps brûle plus de calories au repos lorsqu’il est exposé à la nicotine. Lorsque vous arrêtez de fumer, votre métabolisme revient à la normale et vous brûlez donc moins de calories.
  • La nicotine réduit l’appétit : le tabac agit comme un coupe-faim en réduisant la sensation de faim et en augmentant la satiété après les repas. L’arrêt du tabac peut donc provoquer une augmentation de l’appétit et une envie de grignoter.
  • Compensation émotionnelle : fumer est souvent associé à des moments de stress, de pause ou de convivialité. Lorsqu’on arrête de fumer, on peut chercher à compenser ces moments par la nourriture, ce qui augmente les apports caloriques.

Maintenant que vous êtes au fait des raisons pour lesquelles on peut prendre du poids en arrêtant de fumer, voyons comment adopter une alimentation équilibrée pour limiter les risques.

Adopter une alimentation équilibrée et saine

Pour éviter de prendre du poids après avoir arrêté de fumer, il est essentiel de surveiller son alimentation. Voici quelques conseils pour adopter une alimentation équilibrée et saine :

  1. Mangez à heures régulières : il est important de respecter les trois repas principaux (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) et d’éviter de grignoter entre les repas. Cela permet de réguler l’appétit et de ne pas consommer trop de calories.
  2. Consommez des aliments rassasiants : privilégiez les aliments riches en fibres (fruits, légumes, céréales complètes) et en protéines (viandes maigres, poissons, légumineuses) qui aident à la satiété et à la digestion.
  3. Limitez les aliments gras et sucrés : évitez les aliments riches en matières grasses (charcuteries, fromages, fritures) et en sucres simples (confiseries, pâtisseries, sodas), qui sont peu rassasiants et apportent beaucoup de calories.
  4. Hydratez-vous régulièrement : n’oubliez pas de boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour et évitez les boissons sucrées et alcoolisées, qui apportent de l’énergie sans aucun intérêt nutritionnel.

En associant ces conseils à une pratique régulière d’activité physique, vous mettez toutes les chances de votre côté pour ne pas prendre de poids après l’arrêt du tabac.

Gérer les envies de grignotage et les fringales

Il est possible que vous ressentiez des envies de grignotage après avoir arrêté de fumer. Pour y faire face, voici quelques astuces :

  • Occupez-vous l’esprit : lorsque vous avez envie de grignoter, trouvez une activité qui vous plaît et qui vous permet de vous distraire, comme la lecture, le bricolage ou la marche.
  • Préparez des en-cas sains : ayez toujours à portée de main des aliments sains et peu caloriques pour combler vos envies de grignotage, comme des fruits, des légumes crus à croquer ou des yaourts nature.
  • Respirez profondément : la respiration profonde peut aider à réduire le stress et les envies de grignotage. Inspirez profondément par le nez, puis expirez lentement par la bouche pendant plusieurs minutes.
  • Mâchez un chewing-gum sans sucre : mâcher un chewing-gum peut vous aider à occuper votre bouche et à réduire l’envie de grignoter.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de gérer les envies de grignotage qui peuvent survenir après l’arrêt du tabac.

Se faire accompagner par un professionnel de santé

Pour mettre toutes les chances de votre côté et arrêter de fumer sans prendre de poids, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel de santé. Un diététicien ou une diététicienne pourra vous aider à élaborer un plan alimentaire adapté à vos besoins et à vos objectifs. De plus, un médecin ou un pharmacien pourra vous proposer des solutions pour faciliter l’arrêt du tabac, comme les substituts nicotiniques ou les médicaments spécifiques.

Par ailleurs, vous pouvez rejoindre un groupe de soutien ou une association dédiée à l’arrêt du tabac. Ces structures vous permettront de partager vos expériences, vos difficultés et vos réussites avec d’autres personnes qui traversent la même épreuve. L’entraide et la solidarité sont des atouts précieux pour réussir à arrêter de fumer sans crainte de grossir.

Pratiquer une activité physique régulière

En plus d’adopter une alimentation équilibrée et saine, il est essentiel de pratiquer une activité physique régulière pour limiter la prise de poids après l’arrêt du tabac. En effet, le sport permet de :

  • Stimuler le métabolisme : l’activité physique augmente la dépense énergétique de l’organisme, ce qui permet de compenser la diminution du métabolisme liée à l’arrêt du tabac.
  • Réguler l’appétit : le sport aide à mieux gérer la faim et les envies de grignotage en libérant des endorphines, hormones du bien-être et de la satiété.
  • Renforcer les muscles : la pratique sportive contribue à développer la masse musculaire, qui est plus énergivore que la masse grasse et aide donc à brûler plus de calories.
  • Diminuer le stress : le sport est un excellent moyen de combattre le stress et l’anxiété, souvent à l’origine de la prise de poids lors de l’arrêt du tabac.

Il est recommandé de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique modérée (comme la marche rapide, le vélo ou la natation) par jour, ou 150 minutes par semaine. Vous pouvez opter pour des activités plus intenses, comme la course à pied, la danse ou le tennis, à raison de 75 minutes par semaine. N’oubliez pas d’inclure des exercices de renforcement musculaire et d’étirements pour une pratique sportive complète et bénéfique pour votre santé.

Adopter une attitude positive et bienveillante envers soi-même

Enfin, il est important d’adopter une attitude positive et bienveillante envers soi-même lors de cette étape cruciale qu’est l’arrêt du tabac. Voici quelques conseils pour vous aider à garder le moral et à rester motivé(e) :

  • Fixez-vous des objectifs réalistes : ne cherchez pas à perdre du poids trop rapidement ou à arrêter de fumer du jour au lendemain. Préférez des objectifs progressifs et réalisables, comme réduire progressivement le nombre de cigarettes ou perdre 1 kg par mois.
  • Rappelez-vous les bénéfices de l’arrêt du tabac : écrivez sur un papier les raisons pour lesquelles vous avez décidé d’arrêter de fumer (santé, économies, liberté, etc.) et consultez cette liste régulièrement pour rester motivé(e).
  • Récompensez-vous : chaque fois que vous atteignez un objectif, offrez-vous une récompense non alimentaire, comme un massage, un vêtement ou une sortie.
  • Entourez-vous de personnes bienveillantes : parlez de votre démarche à votre entourage et expliquez-leur vos craintes concernant la prise de poids. Leur soutien et leur compréhension vous aideront à surmonter les moments difficiles.

En gardant à l’esprit ces conseils et en étant bienveillant(e) envers vous-même, vous serez plus à même de réussir à arrêter de fumer sans avoir peur de grossir.

Arrêter de fumer est une étape importante pour votre santé et votre bien-être, et il est tout à fait possible de le faire sans prendre de poids. En comprenant les mécanismes de la prise de poids liée à l’arrêt du tabac, en adoptant une alimentation équilibrée, en pratiquant une activité physique régulière et en se faisant accompagner par des professionnels ou un groupe de soutien, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir ce défi. N’oubliez pas d’être bienveillant(e) envers vous-même et de vous récompenser pour vos efforts. Vous verrez, arrêter de fumer sans grossir, c’est possible !

1 avis sur « Arrêtez de fumer sans crainte de prendre du poids : astuces d’une diététicienne »

  1. Merci pour ces conseils pratiques et encourageants ! Arrêter de fumer est déjà un défi en soi, mais la crainte de prendre du poids peut vraiment décourager. Vos astuces sont vraiment réalistes et faisables au quotidien. J’apprécie particulièrement l’idée des encas sains et de l’hydratation. Très utile ! 👍

    Répondre

Partagez votre avis