Aides sociales en 2024 : découvrez combien vous toucherez en plus avec l’augmentation de l’AAH, la prime d’activité et le RSA

Afficher Masquer le sommaire
4.1/5 - (3 votes)

Face à l’inflation et la hausse du coût de la vie, le gouvernement a décidé d’augmenter les aides sociales pour soutenir les millions de Français concernés.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Le Maire, annonce une augmentation de 4,8% des aides de la CAF et de la MSA au printemps 2024.

Découvrez dans cet article les nouvelles sommes que vous pourrez toucher grâce à cette hausse.

Le RSA : une aide pour les travailleurs aux revenus modestes

Le Revenu de Solidarité Active (RSA) est destiné à soutenir les travailleurs aux revenus modestes. En 2024, le montant du RSA passera à 636,92 € pour une personne seule et à 955,37 € pour un couple sans enfant ou un célibataire avec un enfant. Cette augmentation permettra d’améliorer le quotidien des bénéficiaires de cette aide sociale.

La prime d’activité : un soutien pour les travailleurs modestes

La prime d’activité est destinée aux travailleurs aux revenus modestes. Son montant dépend de la composition et de la situation du foyer, et atteindra en 2024 jusqu’à 623,81 €. Cette prime permet de soutenir l’activité des personnes touchées par les faibles revenus et d’encourager la reprise d’un emploi.

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) : un revenu pour les personnes handicapées sans ressources

L’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est destinée aux personnes en situation de handicap sans ressources. En 2024, son montant augmentera de 971,37 € à 1 016 € par mois. Cette hausse permettra d’améliorer la qualité de vie des personnes concernées et de mieux répondre à leurs besoins spécifiques.

Les allocations familiales : un soutien financier pour les familles

Les allocations familiales sont destinées aux familles ayant au moins deux enfants à charge et ne dépassant pas 75 804,98 € de ressources annuelles. En 2024, le montant de ces allocations passera à 148,80 € par mois pour les familles de deux enfants et à 339,43 € pour les familles de trois enfants. Ces sommes permettront de soutenir les familles face aux dépenses liées à l’éducation et à l’entretien des enfants.

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) : un soutien pour les enfants en situation de handicap

L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH) est destinée aux enfants de moins de 20 ans en situation de handicap. En 2024, son montant augmentera de 142,69 € à 149,53 € par mois. Cette aide permettra de soutenir les familles concernées et de faciliter l’accès aux soins et à l’éducation pour les enfants handicapés.

La Prime à la naissance ou à l’adoption : un coup de pouce pour les jeunes parents

La Prime à la naissance ou à l’adoption est destinée aux parents qui accueillent un nouvel enfant. En 2024, son montant sera de 1 068,33 € pour la naissance d’un enfant et de 2 136,65 € pour l’adoption. Cette prime permettra d’aider les jeunes parents à faire face aux dépenses liées à l’arrivée d’un enfant dans la famille.

L’Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) : une aide pour les parents d’enfants gravement malades, accidentés ou handicapés

L’Allocation Journalière de Présence Parentale (AJPP) est destinée aux parents d’un enfant gravement malade, accidenté ou handicapé. En 2024, son montant passera à 65,94 € par jour. Cette allocation permettra de soutenir les parents contraints de s’absenter de leur travail pour être présents auprès de leur enfant en difficulté.

Face à l’inflation et à la hausse du coût de la vie, ces augmentations des aides sociales sont indispensables pour la survie de millions de Français. Elles permettront d’améliorer le quotidien des bénéficiaires et de soutenir les ménages les plus fragiles face aux difficultés économiques.