Warner Bros., Disney et Sony suspendent les sorties de films en Russie

Les Russes devront peut-être attendre pour obtenir leurs billets. Plusieurs grands studios ont annoncé qu’ils reporteraient les projections de films en Russie en raison de l’agression continue du pays contre l’Ukraine. Selon New-York Temps, Disney a été le premier studio hollywoodien à prendre ouvertement la décision. “Compte tenu de l’invasion non provoquée de l’Ukraine et de la crise humanitaire tragique, nous avons arrêté la projection de films de cinéma en Russie, y compris les prochains. Devenir rouge de Pixar », a déclaré Disney dans un communiqué le 28 février.

Peu de temps après, Warner Bros. a annoncé qu’il interromprait temporairement la projection du film très attendu de Robert Pattinson. Homme chauve-souris “Basé sur la crise humanitaire en Ukraine.” Il s’agit d’un renversement de la décision précédente du studio de procéder à une date de sortie prévue le 3 mars – les dirigeants de Warner auraient fait valoir qu’ils avaient commercialisé le film et que le gouvernement russe ne possédait pas les cinémas du pays.

Sony a ensuite emboîté le pas avec une annonce similaire pour le prochain Homme araignée retombées. “Compte tenu de l’action militaire en cours en Ukraine et des conséquences de l’incertitude et de la crise humanitaire dans la région, nous suspendrons temporairement les cinémas prévus en Russie, y compris les projections à venir. Morbius», a déclaré le studio dans un communiqué.

Alors que la situation en Ukraine continue d’évoluer, on ne sait pas combien de temps durera ce retard. La Russie n’est pas le premier marché pour les films américains, mais le pays génère toujours des centaines de millions de dollars de ventes de billets. La Mobile Photography Association a publié le 28 février une déclaration condamnant l’agression russe. “Au nom de nos sociétés membres, qui dirigent les industries du cinéma, de la télévision et du streaming, nous exprimons notre soutien le plus ferme à une communauté créative ukrainienne dynamique qui, comme tout le monde, mérite de vivre et de travailler en paix”, a déclaré la MPA.

x