Vols à 500$: Les acteurs du milieu touristique se préparent.

Dès le 1er juin, tous les québécois et touristes pourront s’envoler vers une trentaine de destinations québécoises pour 500$ ou moins, aller-retour. Le Plan québécois de transport aérien régional évalué à 261 millions de dollars sur cinq ans pourra faire profiter plusieurs secteurs de l’économie locale.

« C’est une bonne nouvelle ! Ça va augmenter l’achalandage du transport aérien, l’achalandage touristique (…) Bref, c’est un facilitant pour tout le monde. Pour accéder à des soins de santé en ville, également, ça va être plus abordable. Plutôt que de se taper un dix à douze heures en auto pour accéder à des soins de santé , ça va se faire en une heure ou une heure demie d’avion », se réjouit le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Mais encore faut-il être capable d’accueillir tout ce beau monde. À l’Agence de location des Îles-de-la-Madeleine, par exemple, les 130 voitures disponibles en saison estivale sont pratiquement toutes louées.

« On n’est pas en mesure présentement de commander d’autres véhicules en raison du ralentissement des usines. (…) Il faut absolument travailler l’étirement de la saison pour être capable d’avoir une offre uniformisée. Nous, on ne peut pas seulement les importer avec les coûts de transport. Il faut essayer de les rentabiliser de mai à octobre pour pouvoir augmenter l’inventaire », affirme la directrice des ventes, Marie-Ève Lapierre.

La directrice des ventes du Château Madelinot ne croit pas que l’archipel sera pris d’assaut.

« Le Québécois moyen n’a pas encore le réflexe de choisir un vol d’avion pour aller dans différentes régions du Québec. Donc, pour créer cet intérêt-là, ça ne se fera pas du jour au lendemain. (…) Ce qui semble très intéressant, c’est que ce programme-là souhaite valoriser également l’allongement des saisons », mentionne Ariane Bérubé.

Chez Tourisme Gaspésie, on croit que cette alternative de transport profitera à la région hors de la saison touristique. Joëlle Ross ne craint pas de débordements.

« Partir de Montréal avec tes skis. T’as pas de tempête, t’as pas 15 heures de route. Go on, y va! Gaspé aller-retour 500$,ça se fait vraiment bien. (…) Moi je pense plus que ça va servir beaucoup au prolongement des saisons. L’été, nos voyageurs sont très road trip.(…) Ils vont y penser que ça prend un coucher et un véhicule. Tu ne te promènes pas en Gaspésie pas d’auto. »

x