voici toutes les connexions entre ses différents films

On sait que Quentin Tarantino aime beaucoup connecter ses différents films. Chacune de ses œuvres est en connexion avec une autre. Ce qui donne un univers connecté inattendu et méconnu entre ses différents films. Surtout que le metteur en scène a toujours avancé qu’il y avait deux univers différents au sein de ses films : un univers dit réel, et un univers plus cinématographique. Voici donc une liste de tous les easter eggs qui se sont glissés dans la filmographie du grand Quentin Tarantino. Voici le Tarantinoverse.

Deux univers distincts

Avant de commencer, il faut clarifier un élément important. En dix films, Quentin Tarantino a créé deux univers cinématographiques différents. Tous ses films forment un grand tout, puisque l’univers réel et l’univers cinématographique sont eux-mêmes connectés. C’est bien simple, et on ne le sait peut-être pas forcément, mais Quentin Tarantino dissimule une quantité colossale d’easter eggs dans ses différents films.

Mais plutôt que de se perdre dans de longues explications, on va laisser parler le maestro lui-même :

Il existe en réalité deux univers qui sont séparés. Il y a l’univers réel et l’univers cinématographique. Le premier est celui dans lequel les personnages de la vraie vie évoluent. Le second est un univers spécial composé de films, comme Kill Bill ou Une nuit en enfer. Ainsi quand les personnages de Reservoir Dogs ou de Pulp Fiction vont au cinéma, ils vont voir Kill Bill ou Une nuit en enfer.

Maintenant que cette précision est clarifiée, il est temps de s’attaquer au gros morceau de cet article : les différents easter eggs laissés ça et là par Quentin Tarantino au fil de sa carrière.

Reservoir Dogs

Sorti en 1992, Reservoir Dogs est le premier long-métrage officiel de Quentin Tarantino. Et ce film regorge d’anecdotes et d’easter eggs. Déjà, et c’est sans doute le clin d’œil le plus célèbre de toute sa filmographie, Vic Vega, aka Mr Yellow, le personnage incarné par Michael Madsen, est le frère de Vincent Vega, le personnage campé par John Travolta dans Pulp Fiction. Une connexion entre les deux personnages assez célèbre. Les fans ont même, pendant longtemps, réclamé un film entièrement dédié aux deux frères, mais QT n’a jamais voulu passer le cap.

Reservoir Dogs et Pulp Fiction entretiennent d’autres connexions. Par exemple, saviez-vous que le personnage de Mr White incarné par Harvey Keitel porte le nom de Larry Dimmick ? Et dans Pulp Fiction, le personnage interprété par Quentin Tarantino himself s’appelle Jimmy Dimmick. Il n’en faut pas plus pour que de nombreux fans considèrent les deux personnages comme des frères eux-aussi.

Enfin, si vous pensez que Mr Pink, joué par Steve Buscemi, a survécu à la police à la fin de Reservoir Dogs, les plus observateurs auront remarqué que le comédien fait une courte apparition dans Pulp Fiction sous les traits du serveur déguisé en Buddy Holly dans la scène du dîner entre Mia et Vincent. Il se pourrait donc que ce soit tout simplement le même personnage.

True Romance

Si le film sorti en 1993 est réalisé par Tony Scott, c’est bien Quentin Tarantino qui a écrit le scénario. Comme d’habitude, le cinéaste s’est amusé à laisser quelques easter eggs. Par exemple, au cours d’une discussion dans Reservoir Dogs, Mr White parle d’une call girl qu’il affectionnait du nom de Alabama. La même Alabama que le personnage de Patricia Arquette dans True Romance.

Autre connexion, avec Inglourious Basterds cette fois-ci. Floyd, l’adolescent défoncé à la weed du matin au soir incarné par Brad Pitt est le petit fils du lieutenant Aldo Raine, aussi joué par Brad Pitt dans Inglourious Basterds.

Pulp Fiction

La comédienne Venessia Valentino, qui incarne Bonnie Situation, est mentionnée dans True Romance. Elle devait également apparaître dans Reservoir Dogs, mais a été coupée au montage.

Autre référence, plus connue cette fois. Lorsque Mia (Uma Thurman) et Vincent (John Travolta) dînent ensemble, la jeune femme, qui souhaite devenir actrice, évoque un casting qu’elle a récemment passé. Elle raconte que le récit était centré sur des femmes agents secrets appelées Fox Force 5. Elle précise qu’il y avait une blonde, une japonaise spécialisée dans le kung-fu, une fille noire experte en explosifs, une française très accro au sexe et qu’elle devait jouer la femme la plus dangereuse au monde avec un couteau. Ça ne vous rappelle rien ? Eh bien c’est le pitch de Kill Bill. Un film dans lequel Uma Thurman a tenu le rôle principal. Plus méta tu meurs.

Une Nuit en Enfer

Réalisé par Robert Rodriguez, Une Nuit en Enfer a été écrit par les deux réalisateurs, tandis que Quentin Tarantino joue l’un des rôles principaux. Les aventures des frères Gecko sont liées à Kill Bill, Boulevard de la Mort et Planète Terreur. En effet, le comédien Earl McGraw incarne un shérif dans les quatre films précédemment cités.

Le long-métrage de vampires est également lié à Sang Froid, un film sorti en 1996 et produit par Quentin Tarantino. La comédienne Esmeralda Villalobos, qui joue une nettoyeuse de scènes de crime, aperçoit les portraits de Richie et Seth Gecko qui apparaissent brièvement dans le cadre d’une émission de télévision présentée par Katie Houge, une journaliste qui fait un caméo elle aussi dans Une Nuit en Enfer.

Enfin, la chaîne de restauration Big Kahuna Burger apparaît aussi dans Une Nuit en Enfer. Une chaîne de fast food fictive, qu’on peut retrouver également dans Pulp Fiction et dans Reservoir Dogs, et qui est mentionnée dans Boulevard de la Mort. C’est un peu l’équivalent du Pizza Planet, mais chez Quentin Tarantino.

Jackie Brown

C’est sans doute le film le moins connecté à l’univers de Quentin Tarantino. Adapté d’un roman de Elmore Leonard, on peut cependant remarquer quelques discrets easter eggs. Par exemple, l’héroïne du film mange chez Teriyaki Donut, une chaîne de restauration qu’on peut aussi apercevoir dans Pulp Fiction. De même, la voiture de la protagoniste, une Honda Civic grise, est la même que celle qui est utilisée par Marsellus dans Pulp Fiction. On peut également remarqué le véhicule garé sur un parking dans Kill Bill : Volume 2.

Autre connexion, mais cette fois avec un autre film. L’inspecteur Ray Nicolette, incarné par Michael Keaton apparaît dans un autre film : Hors d’atteinte. Toujours campé par Michael Keaton, c’est logique que ce personnage apparaisse dans le film de Steven Soderbergh puisque Hors d’atteinte est également une adaptation d’un roman d’Elmore Leonard.

Kill Bill

Ici pas grand chose. On peut cependant citer la marque de cigarettes Red Apple, qui apparaît dans Kill Bill, mais aussi dans Pulp Fiction, Inglourious Basterds ou encore dans Once Upon a Time in Hollywood.

Selon une théorie qui n’a jamais été confirmée par Tarantino, Rufus, le pianiste de Kill Bill : Volume 2 serait en réalité Jules, le célèbre tueur de Pulp Fiction, qui avait fait vœu de vivre libre à la fin du film.

Boulevard de la Mort

Lorsque les personnages vont récupérer Zoe Bell à l’aéroport, on découvre que son personnage a emprunté la compagnie Air O, d’origine japonaise. Une compagnie qu’on peut évidemment voir dans Kill Bill. On retrouve également notre bon vieux shérif incarné par Earl McGraw.

Inglourious Basterds

Le lieutenant incarné par Michael Fassbender est un descendant de Pete Hicox l’Anglais, le protagoniste joué par Tim Roth dans Les Huit Salopards.

De même, Donnie Donowitz, aka l’Ours juif, incarné par Eli Roth, est le père de Lee Donowitz, le personnage interprété par Saul Rubinek dans True Romance.

Django Unchained

Le Capitaine Koons dans Pulp Fiction, joué par Christopher Walken, est un descendant de Crazy Craig Koons, l’un des membres du gang de Smitty Bascall. Dans ce même gang, le type qui s’exclame « Ain’t no nigga gonna kill Maynard » est un ancêtre du pote de Zed dans Pulp Fiction, avec qui il sodomise de pauvres victimes dans sa cave.

Ensuite, dans Kill Bill, le personnage d’Uma Thurman se fait enterrer vivant dans un cercueil. Ce dernier est celui de Paula Schultz, décédée en 1898. Elle serait donc l’épouse de Dr King Schultz, le personnage de Christoph Waltz.

Once Upon a Time in Hollywood

Lorsque Cliff et Rick rentrent d’Italie, ils passent devant une mosaïque bleue. La même mosaïque que celle devant laquelle Jackie Brown marche lors de l’ouverture du film.

Voilà pour le petit tour d’horizon du Tarantinoverse. On vous laisse nous dire en commentaires si certains easter eggs nous ont échappé. 

x