Véronique Sanson donne sa version du féminisme


  1. TDN >


  2. People

Ce lundi 23 janvier, Véronique Sanson était l’invitée de l’émission Bonus Track sur RTL. La chanteuse s’est exprimée au sujet du féminisme et a évoqué sa vision de ce combat. Elle évoque notamment les dérives que la cause peut parfois engendrer.

À lire aussi : Male tears, manspreading ou manterrupting : que veulent dire ces termes féministes ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Véronique Sanson regrette les dérives du féminisme

Après l’explosion du mouvement #MeeToo en 2018, certaines personnalités comme Catherine Deneuve avaient haussé le ton. Plusieurs femmes avaient signé une tribune pour la liberté d’importuner, défendant le droit des hommes à draguer. Cinq ans plus tard, Véronique Sanson donne son avis.

La chanteuse de 73 ans était invitée ce lundi 23 janvier dans l’émission Bonus Track sur RTL. Si Véronique Sanson défend le féminisme, elle a peur que ce combat entraîne certaines dérives. Elle défend notamment le droit de draguer.

« Je trouve que c’est vraiment très bien, mais il ne faut pas exagérer. Maintenant, si un bonhomme prend l’ascenseur avec une dame, il ne va pas monter tout seul avec elle… Donc il y a des frontières qui s’installent, qui sont de plus en plus larges » explique-t-elle.

veronique sanson

À lire aussi : « J’étais homo mais je m’ennuyais » : Pierre Palmade évoque sa vie intime

La chanteuse évoque les inégalités salariales

Véronique Sanson a donné l’exemple des États-Unis. Selon elle, les Américains font très attention à ne pas être proches physiquement des femmes. La chanteuse déplore le fait que le féminisme pourrait empêcher la séduction. « Moi, je n’ai pas envie de terroriser les hommes » lance l’ex de Pierre Palmade, qui a longtemps souffert d’une add*ction.

En revanche, Véronique Sanson estime que les inégalités salariales entre les hommes et les femmes ne sont pas normales. « Je ne trouve pas ça normal qu’une femme soit payée moins qu’un homme. Par exemple les actrices, aux États-Unis, et en France pareil, d’ailleurs, on les paye moins. Qu’on m’explique pourquoi ! C’est incroyable… » conclut la chanteuse.

À lire aussi : Alessandra Sublet, Valérie Damidot : Ces stars mesurent moins d’1m60