Une université « expérimentale » pour sensibiliser les étudiants aux « données ouvertes »

Lancée à titre expérimental, l’Open Data University vise à « favoriser la création de services publics augmentés de manière systémique », ainsi qu’à « détecter les talents du numérique qui veulent œuvrer pour l’intérêt général », en aidant les étudiants à contribuer à des projets de réutilisations de données ouvertes.

Lancée en phase d’expérimentation à l’occasion de l’année scolaire 2022/2023, l’Open Data University (ODU) se donne pour ambition de « créer un programme national d’enseignement à la réutilisation de données ouvertes », explique data.gouv.fr, partenaire du projet.

Elle propose d’aider les établissements d’enseignement supérieur, leurs enseignants et responsables pédagogiques, à sensibiliser à l’open data les étudiants qui suivent une formation liée aux données via des webinaires, mentors, forums de discussion, concours inter-établissements et autres ressources pédagogiques.

Les élèves seront en outre invités à contribuer à des projets open data « cadrés, réels et utiles » dans le cadre de leur projet d’études « afin de les rendre acteurs et actrices de l’intérêt général grâce à leurs compétences ».

Cinq projets ont à ce jour été conçus « pour être intégrés dans des enseignements techniques ».

Un retour aux sources de l’histoire de l’open data

x