Une technologie implantée à l’ORSW pour informer sur les temps d’attente

Ainsi, il y aura des écrans installés dans les hôpitaux et il sera aussi possible de connaître les temps d’attente dans les cliniques sans rendez-vous de Winnipeg, fait savoir l’ORSW dans un communiqué de presse.

Ces informations sont aussi relayées sur le site web de l’autorité régionale de santé (Nouvelle fenêtre), depuis jeudi en fin d’après-midi.

On reconnaît que plusieurs personnes attendent longtemps dans nos salles d’urgence. C’est frustrant pour les patients, mais aussi difficile pour le personnel de voir que des patients attendent si longtemps, reconnaît la médecin en chef de l’Office régional de la santé de Winnipeg, la Dre Joss Reimer.

Ces nouvelles implantations technologiques sont le fruit d’un partenariat avec la firme Medimap, qui allie la technologie pour permettre un meilleur accès aux soins de santé à l’échelle du Canada.

Le vice-président des partenariats à Mediamap, Michel Gaudette explique que les discussions avec l’ORSW ont commencé en 2019.

C’est un des premiers partenariats public-privé. La région de Winnipeg est la première à avoir capitalisé sur toutes nos options, explique-t-il au micro de l’Actuel.

La Dre Reimer note que chaque mois, environ 40 % des gens qui visitent l’urgence auraient pu obtenir leurs soins plus rapidement en visitant une clinique sans rendez-vous ou en voyant un médecin de famille.

Sur les quelque 21 000 patients qui avaient besoin de soins non urgents, 9900 auraient pu recevoir des soins dans une clinique sans rendez-vous en 40 minutes environ, au lieu d’attendre en moyenne 2,4 heures aux urgences, dans une analyse effectuée en novembre 2019, souligne l’ORSW dans son communiqué de presse.

L’ORSW ajoute que le personnel au triage dans les salles d’urgence sera muni des données sur les temps d’attente.

Ainsi, il pourra rediriger les patients avec des cas moins graves vers un autre établissement de soins pour qu’ils soient vus plus rapidement.

Avec des informations de Jérémy Laniel

x