Une pharmacie française accepte les paiements crypto

L’adoption des cryptomonnaies poursuit sa voie dans l’hexagone. Cette fois, elle touche le secteur médical alors qu’une pharmacie du Xème arrondissement de Paris vient de révéler qu’elle accepte les paiements en cryptomonnaies.

Payer vos médicaments en cryptomonnaies

Le propriétaire de la pharmacie Bergère, Michaël Cohen, a confirmé à BFM Crypto que son entreprise allait commencer par accepter les paiements en cryptomonnaies.

« Nous sommes en 2023, les cryptomonnaies sont des monnaies de plus en plus courantes sur le web et il était important pour moi de proposer ce service de paiement physique à mes clients, qu’ils soient français ou internationaux »

a-t-il confié au journal

M. Cohen a également fait savoir que tous les produits de santé, sans aucune distinction pourront être acquis en crypto. Pour parvenir à intégrer l’option de paiement par actifs numériques, la pharmacie membre du groupement IPharm s’est associée à la start-up Lyzi.

Le fondateur de la société crypto française, Damien Patureaux a de son côté réagi à l’annonce : « La pharmacie est un lieu que les Français côtoient presque au quotidien. A travers ce premier partenariat, nous ambitionnons de démontrer la simplicité du paiement en crypto pour tous les besoins du quotidien »

Une vague crypto s’étend déjà sur l’hexagone

D’après un article publié par Lyzi, il y aurait plus d’une vingtaine de sociétés en France qui accepteraient les paiements en cryptomonnaies, lesquelles sont réparties dans presque tous les secteurs d’activité. Qu’il s’agisse de Microsoft, du côté des entreprises technologiques, Pizza Hut dans la restauration, ou Cheap Air au niveau du secteur aérien, ils donnent tous la possibilité de régler les factures en cryptomonnaies. Tout récemment, au mois de juin 2022, Beaugrenelle devenait le 1er centre commercial à accepter les actifs numériques. 

Il est intéressant de voir la vitesse à laquelle progressent les cryptomonnaies, ce malgré le scepticisme des politiques. Une étude de l’ADAN réalisée avec KPMG montrait d’ailleurs que 8 % des français ont déjà acquis des cryptomonnaies. Il a également été indiqué que 30 % des répondants seraient prêts à investir au cours des années à venir. S’ils emboîtaient réellement le pas, il y aurait alors plus de crypto investisseurs que ceux de la bourse. Le dernier rapport de l’AMF montrait en effet qu’il n’existe que 10% des français qui détiennent des actions en direct ou à travers d’autres fonds.

Morale de l’histoire : Petit à Petit, l’oiseau fait son nid. Les cryptomonnaies n’attendront pas longtemps avant de submerger l’hexagone.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d’information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.