Une démarche innovante pour protéger la ressource en eau

Zoran Pravdić – CC

 La première charte « L’Eau d’ici » a été signée à Delle (Territoire de Belfort), ce 24 janvier, pour lutter contre la pollution de la ressource en eau par les pesticides et les nitrates. Son point fort est d’essayer de mobiliser à l’échelle d’un bassin de vie tous les acteurs, et surtout les agriculteurs. Un vrai défi !

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée


 

La région Bourgogne-Franche-Comté est la seconde région de France la plus impactée par la pollution de l’eau d’origine agricole, dite « pollution diffuse ». Ainsi en 2020, 9 % de la population a été alimentée par une eau dépassant les normes en matière de pesticides. Actuellement, 80 communes de la région sont soumises à des restrictions d’eau temporaires ou permanentes, le plus souvent en raison de la présence de nitrates et/ou de pesticides.

Sept acteurs s’engagent

La nouvelle charte « L’Eau d’ici » engage 7 acteurs, qui n’ont pas forcément l’habitude de travailler tous ensemble : la …

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

VOUS N’êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite