Un vrai choc ! Bridget Fonda réapparaît totalement méconnaissable après 12 ans dans l’ombre

12 ans après sa dernière apparition publique, Bridget Fonda, 58 ans, a été aperçue dans les rues de Los Angeles fin janvier, alors qu’elle faisait du shopping. L’ancienne actrice apparaît complètement métamorphosée.

Les fans de Tarantino se souviennent forcément de Mélanie dans le film Jackie Brown, sorti en 1997. Vous savez, la jeune femme blonde et hâlée, vêtue d’un short en jean et d’un bikini, qui fumait de l’herbe en regardant la télévision dans l’appartement de Samuel L. Jackson. Cette même Mélanie qui, quelques scènes plus tard dans le film, met très en colère Robert de Niro. Interprète inoubliable de l’un des films les plus sous-cotés de Quentin Tarantino, Bridget Fonda est dans les années 1990 à l’apogée de sa carrière. Son jeu d’actrice – et peut-être un peu, aussi, son héritage familial (fille de Peter Fonda, petite-fille d’Henry Fonda et nièce de Jane Fonda) – la propulsent à l’affiche de plusieurs films acclamés par la critique. Pourtant, en 2002, Bridget Fonda décide de mettre fin à sa carrière. L’année suivante, elle épouse le compositeur Danny Elfman et le couple accueille un fils, Oliver, en 2005. Malgré sa retraite professionnelle, Bridget Fonda apparaît de temps à autre sous le feu des projecteurs, notamment lors de la cérémonie des Golden Globes, en 2004, ou à l’avant-première du film Inglourious Basterds, réalisé par Tarantino, en 2009. Cette apparition publique sera la dernière de l’ex-actrice qui vivra par la suite loin des caméras, avant de réapparaître dans les médias 12 ans plus tard, métamorphosée.

En effet, Bridget Fonda, comme le commun des mortels, est soumise au temps qui passe, mais sa silhouette méconnaissable n’a pu empêcher les commentaires désobligeants de nombreux internautes, inquiets de voir la “pin’up” des années 90 ainsi transformée. Pourtant, malgré une évolution physique à l’encontre des critères de beauté hollywoodiens, Bridget Fonda semble plus épanouie que jamais, loin de la scène médiatique, avec son fils et son époux. D’une certaine manière, c’est en claquant délibérément la porte d’Hollywood, alors qu’elle était âgée d’une trentaine d’années – la date de péremption des actrices d’après le monde du cinéma – que Bridget Fonda a pris son envol, refusant ainsi de se laisser enfermer dans ces rôles de filles sexy qui occultent bien souvent le vrai potentiel des actrices.

Bridget Fonda : sa tante Jane Fonda se confie sur la chirurgie esthétique

Si Bridget Fonda, 58 ans, s’est retirée du cinéma il y a belle lurette, sa tante, Jane, s’attèle toujours au métier d’actrice, après plus de 60 ans de carrière. Mais le succès ne reflète pas nécessairement la confiance en soi, comme le confiait récemment la comédienne de 84 ans. Dans une interview avec France Dimanche sortie en 2021, Jane Fonda révélait avoir longtemps souffert d’une faible estime de soi, notamment à cause de sa relation peu chaleureuse avec son père, Henry Fonda. “J’ai passé des années à dépendre du regard des hommes. Moi, je voulais plaire à papa. Puis, à mes hommes ! J’ai dû attendre d’être célibataire et travailler dur sur moi-même pour enfin me tenir fièrement sur mes deux jambes”.

Un complexe qui a également eu des répercussions sur son apparence physique, la poussant à passer par la chirurgie. “Tous ces problèmes sont universels pour les femmes : “Je ne suis pas assez bien, je dois plaire, (…) je ne suis pas assez jolie, je ne suis pas assez mince, je ne suis pas assez intelligente”, confiait Jane Fonda au magazine Au Féminin en 2020. Finalement, après plusieurs passages sous le scalpel, l’actrice déclarait la même année en avoir fini avec le bistouri. “Je ne peux pas prétendre que je n’ai pas un côté superficiel, mais il n’y aura plus de chirurgie plastique. Je ne me ferai plus ‘découper‘”, avait-elle assuré dans les pages du ELLE, avant de préciser qu’elle continuait à “travailler chaque jour pour s’accepter telle qu’elle est”.

x