Tout ce que l’on sait de Mon Crime , le dernier François Ozon

Le nouveau film de François Ozon, Mon Crime, attendu le 8 mars 2023 dans les salles de cinéma se dévoile grâce à une première photo officielle, sur laquelle on peut découvrir ses deux actrices principales, Nadia Tereszkiewicz, et Rebecca Marder.

Moins d’un an après la sortie de Peter Von Kant, François Ozon travaille déjà sur son prochain projet. Intitulé Mon Crime, le film est tiré de la pièce de théâtre éponyme de Georges Berr et de Louis Verneuil. Celle-ci raconte le procès d’une jeune femme du nom de Madeleine Verdier, qui bien qu’innocente, va se dénoncer et admettre le meurtre d’un banquier parisien afin de se faire de la publicité.

Un nouveau film de procès pour François Ozon

On ignore encore beaucoup de choses sur le 22e long-métrage de François Ozon. Fort heureusement, pour nous faire patienter d’ici une première bande-annonce, le réalisateur a partagé une image officielle, sur laquelle on peut voir les deux actrices qui tiendront les premiers rôles de Mon Crime. La première Nadia Tereszkiewicz, actuellement à l’affiche des Amandiers de Valéria Bruni-Tedeschi prêtera ses traits à la fameuse Madeleine. La seconde, Rebecca Marder, vue dans le biopic Simone d’Oliver Dahan et nommée parmi les Révélations des Césars 2023, devrait quant à elle incarner son avocate.

Attendu le 8 mars 2023 dans les cinémas français, Mon Crime semble avoir ce qu’il faut en termes de casting et de potentiel commercial pour rivaliser avec 8 Femmes, l’un des grands succès de François Ozon, sorti en 2002. Le long-métrage porté par Catherine Deneuve, filmait une chasse au coupable autour de huit femmes, toutes suspectées d’avoir tué le maître de maison d’une riche demeure bourgeoise. Avec Mon Crime, le réalisateur français reviendrait ainsi aux thrillers et aux films de procès dramatiques, un genre qu’il n’a pas côtoyé depuis Grâce à Dieu (2018).

Fabrice Luchini, Isabelle Huppert, Dany Boon ou encore André Dussolier seront également à l’affiche de Mon Crime. L’acteur français retrouvera d’ailleurs le cinéaste après Tout s’est Bien Passé présenté au Festival de Cannes, cette année. Il incarnait le père de Sophie Marceau, atteint d’une maladie incurable, désireux d’en finir par voie d’euthanasie. Le film faisait suite à Été 85, une incursion dans l’adolescence et a été suivi en juillet 2022 par Peter Von Kant avec Isabelle Adjani et Denis Ménochet.