Supercalculateur Aurora d’Intel, Falcon Shores : dévoiler les détails en 2025

Le supercalculateur Aurora d’Intel fera finalement son apparition en 2025 au lieu de 2023 comme prévu précédemment. Le projet phare exascale Aurora figure pour la première fois sur la liste des 500 supercalculateurs les plus rapides au monde en juin 2023. Lors de l’International Supercomputer Conference 23 à Hambourg, Intel a présenté ses Intel Xeon Datacenter CPU Max et Datacenter GPU Max dans des démonstrations distinctes pour soutenir leur existence et leurs spécifications.

L’accélérateur, anciennement appelé Ponte Vecchio, qui alimentera Aurora, sera disponible en juin, tandis que le Data Center GPU Max 1100 devrait sortir en août. Les plus grands parents GPU 1450 et 1550 ne seront disponibles que via Intel Developer Cloud.

Intel a annoncé plus de détails sur les spécifications du supercalculateur Aurora. Le système aura un total de 60 000 lames, Aurora en obtenant 10 624. Le supercalculateur aura 21 248 processeurs et 63 744 GPU avec 10,9 pétaoctets de mémoire DDR5, 1,36 pétaoctets de mémoire de pile HBM et 8,16 pétaoctets de mémoire HBM dans les GPU.

Anciennement connu sous le nom de Falcon Shores, le prochain produit d’Intel sera désormais un “produit 2025”. Le modèle combine des cœurs x86 et un GPU Xe dans un socket de processeur et offre plus de cinq fois les performances par watt, cinq fois la densité de calcul et cinq fois la capacité de stockage et la bande passante. Selon Jeff McVeigh, vice-président d’Intel et directeur général de Super Compute Group, des critères tels que l’IA générative et le potentiel à Ponte Vecchio sont les raisons du report de Falcon Shores.