Sundance 2023 revient avec un film sur les abus de Brooke Shields

Actrice dans le documentaire

Actrice dans le documentaire Pretty Baby : Brooke Shields, projeté à Sundance. (Photo: Documents / Hulu)

LES Festival du film de Sundance, qui s’adresse aux films et documentaires indépendants, est de retour dans son format live à Park City, aux États-Unis. L’événement présentera plus de 100 projets et diffusera des thrillers et des documentaires passionnants sur les abus de l’actrice Brooke Boucliers et accueille des stars d’Hollywood.

L’édition de cette année se déroule jusqu’au 29 janvier et présente des projets qui viennent d’être enregistrés et édités. L’événement est une excellente occasion pour les sociétés de production de présenter des films aux studios et de donner aux films un long chemin à parcourir avant la prochaine saison de récompenses. Tout savoir sur les événements du festival :

Le Brésil dans le jury

Cette année, la Brésilienne Petra Costa, réalisatrice de “Elena” et “Democracia em Verttige”, a été invitée à juger les longs métrages de la compétition internationale de films documentaires. Elle a repris le poste aux côtés de l’Egyptien Karim Amer (“The Vow”) et du Roumain Alexander Nanau (“Collectif”).

A lire aussi :

Faits saillants de la programmation

Actrice dans le documentaire

Actrice dans le documentaire Pretty Baby : Brooke Shields, projeté à Sundance. (Photo: Documents / Hulu)

Le documentaire Pretty Baby: Brooke Shields a été créé au festival et a révélé que Brooke Shields de Lagoa Azul avait été violée au début de sa carrière artistique. La production révèle l’intense sexualisation dont l’actrice a souffert dans son enfance, notamment une séance photo nue qu’elle a réalisée à 10 ans et son rôle d’enfant prostituée dans le film Beautiful Girl à 11 ans.

Cette année, “Deep Rising”, raconté par l’acteur hawaïen Jason Momoa (“Aquaman”), est également l’un des plus attendus du programme. Le film met en garde contre la ruée vers la collecte des métaux rares des fonds marins pour alimenter la “révolution verte”.

L’actrice Dakota Johnson (“Cinquante nuances de Grey”) sera présente à l’événement pour promouvoir “La disparition de Shere Hite”, une œuvre basée sur le livre du même nom de 1976 sur la sexualité féminine. L’œuvre s’est vendue à des millions d’exemplaires mais a eu une violente réaction anti-femme.