Smartbox – Le cadeau à vivre – L’hésitation

Campagne européenne Smartbox conçue en interne

Dispositif TV, digital, cinéma

Première diffusion 23 novembre 2022

À l’occasion des fêtes de fin d’année, Smartbox, leader européen des box cadeaux expériences célèbre la magie des cadeaux à vivre plutôt qu’à avoir. En phase avec les attentes des jeunes générations qui plutôt que de posséder à outrance préfèrent passer des moments qui enrichissent leur vie et dont ils se rappelleront toujours, Smartbox s’adresse à un public plus jeune que les précédentes campagnes à travers un film « L’hésitation » réalisé par Julien & Quentin (Hamlet). Sur son lieu de travail, un trentenaire devant son ordinateur est soudain projeté sur une table de massage avant de sauter en parachute et d’atterrir à la table d’un restaurant. Embarqué ensuite dans une voiture de course il va enchaîner différentes expériences avant de se retrouver à nouveau sur la table de massage. Des aventures à 100 à l’heure, imaginées par un ami en train d’hésiter sur la meilleure expérience à choisir parmi les offres Smartbox pour lui faire plaisir. Le film dynamique aux transitions habiles démontre avec brio la richesse du catalogue Smartbox pour enlever l’angoisse récurrente à Noël de trouver le cadeau qui fait plaisir. Une production ambitieuse et technique avec les transitions faites « in camera » et de nombreuses créations de set design, comme le bureau qui se transforme en table de massage de la première scène, imaginées exprès pour le projet. Un projet qui porte la patte bien connue des réalisateurs Julien Martorell et Quentin Garabedian : « Quand Charles Tsakyrellis (CMO de Smartbox) est venu nous voir, on a compris tout de suite qu’il voulait un film hyper visuel. Et l’idée du film est née de notre propre hésitation récurrente quand il faut faire des cadeaux… qu’on finit bien souvent en dernière minute le jour de Noël ! C’est quelque chose d’universel, ou en tout cas de très partagé. Pour nous c’était une super opportunité de mettre ce langage de transitions et de séquençage de scènes qu’on affectionne au service d’une vraie justification narrative. »

 

x