Ses 30 meilleurs films à voir et à revoir

Alec Guinness de Cuffe plus connu simplement sous le nom d’Alec Guinness est né le 2 avril 1914 à Londres (Maida Vale). L’acteur a interprété des rôles dans plusieurs films à succès comme Le pont de la rivière kwaï, Lawrence d’Arabie, le Docteur Jivago ou Star Wars. Ayant longtemps été une des figures emblématiques du cinéma mondial, il est l’incarnation d’Obi-Wan Kenobi et a donc ainsi une pléthore de fans de par le monde. Avec plus de 60 ans de carrière, l’acteur est sans aucun doute l’un des visages les plus connus du monde. Nous avons sélectionné pour vous 30 de ses meilleures réalisations.

Alec_Guiness_meilleurs_films
Alec Guiness/Obi-Wan Kenobi

30. François et le chemin du soleil

  • Année de sortie : 1972
  • Titre original : Brother Sun, Sister Moon
  • Réalisateur: Franco Zeffirelli
  • Maison de production : Paramount Pictures
  • Revenus au box-office : 1,2 million de dollars
  • Acteurs principaux : Graham Faulkner (Francesco di Bernardone), Judi Bowker (Clare Offreduccio), Leigh Lawson (Bernardo di Quintavalle), Kenneth Cranham (Paolo), Alec Guinness (Pape Innocent III)

Le film « François et le chemin du soleil » est un film biographique qui s’inspire de la vie et de l’œuvre de François d’Assise. En effet, François d’Assise, fils de commerçant prospère, ne connaît pas une vie difficile. Au début du XIIIe siècle, à 18 ans, le jeune François d’Assise part en guerre contre la ville de Pérouse pour défendre sa ville Assise. François revient malade et après sa guérison un changement s’opère en lui : François donne sa vie à Dieu. Il prend alors en considération la condition des employés de son père : il leur distribue les biens de son père.

29. Little Dorrit

  • Année de sortie : 1987
  • Titre original : Little Dorrit
  • Réalisateur: Christine Edzard
  • Maison de production : Sands Films
  • Revenus au box-office : 1,02 million de dollars
  • Acteurs principaux : Luke Duckett (Jeune Arthur), Alec Guinness (William Dorrit), Cyril Cusack (Frederick Dorrit), Sarah Pickering (Petite Dorrit)

Le film « Little Dorrit » est une adaptation du roman du même nom écrit par Charles Dickens publié de décembre 1855 à juin 1857. Il s’agit d’un film à caractère politico-social qui dénonce les abus des institutions de l’État. Il montre également les injustices subies par le peuple. Il se présente en deux parties : la première partie sous-titrée « la faute à personne » (en référence à l’un des titres pensés par Charles Dickens) et la seconde sous-titrée « l’histoire de la petite Dorrit ». La première partie présente principalement Arthur Clennman tandis que la seconde partie est montrée selon le point de vue de l’héroïne.

28. Star Wars : L’Ascension de Skywalker

  • Année de sortie : 2019
  • Titre original : Star Wars: Episode IX – The Rise of Skywalker
  • Réalisateur: J.J. Abrams
  • Maison de production : Lucasfilm
  • Revenus au box-office : 1,074 milliard de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Obi-Wan Kenobi), Lupita Nyong’o (Maz Kanata), Keri Russell (Zorii Bliss), Joonas Suotamo (Chewbacca)

Un an après la mort de Luke Skywalker, Kylo Ren règne désormais à la tête du Premier Ordre. Il est en pleine guerre contre les adorateurs de Vador avec ses troupes sur la planète Mustafar. Kylo Ren récupère dans leurs ruines un Orienteur qui lui permet de se rendre sur Exegol, une lointaine planète des Sith. Il fait une découverte surprenante sur Exegol : L’Empéreur Palpatine est encore en vie, mais très affaibli. Ce dernier lui révèle avoir créé l’ancien suprême leader du Premier Ordre Snoke. Il lui dit qu’il prépare aussi la plus grande flotte. Son objectif est de détruire à tout jamais la résistance.

27. Trois dames et un as

  • Année de sortie : 1952
  • Titre original : The Card
  • Réalisateur: Ronald Neame
  • Maison de production : British Film-Makers
  • Revenus au box-office : 480 000 dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (“Denry” Machin, alias “The Card”), Glynis Johns (Ruth Earp), Valerie Hobson (Comtesse de Chell), Petula Clark (Nellie Cotterill)

Le film « Trois dames et un as » est une adaptation de trois nouvelles de Guy de Maupassant. Ces trois parties tournent essentiellement autour de la vie d’un jeune homme qui connait une ascension sociale par des moyens peu catholique. En effet, Edward Henry Machin grâce à une tricherie devient clerc du notaire, M. Duncalf, à 16 ans. L’une des clientes du notaire, la comtesse de Chell confie à Edward la tâche d’envoyer les cartes d’invitation pour le bal de la ville. Edward ajoute son nom sur la liste et danse même avec la comtesse. Néanmoins le lendemain, M. Duncalf le licencie.

26. Il était un petit navire

  • Année de sortie : 1957
  • Titre original : Barnacle Bill
  • Réalisateur: Charles Frend
  • Maison de production : Ealing Films Limited
  • Revenus au box-office : 950 000 dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Capitaine William Horatio Ambrose), Irene Browne (Arabelle Barrington), Maurice Denham (Crowley), Percy Herbert (Tommy)

Le capitaine William Horatio Ambrose et son équipage reçoivent la médaille Lloyd’s après avoir secouru le H.M.S. Arabella. Le capitaine décide d’offrir une interview à un journaliste pour lui raconter l’aventure tout en embellissant l’histoire. En réalité, Ambrose vient d’une famille de marins, mais il a toujours souffert du mal de mer. Lorsqu’il va à la Seconde Guerre mondiale, sa seule participation est de tester des remèdes contre cette maladie. Ambrose achète un parc d’attractions sur une jetée. La municipalité lui met des bâtons dans les roues lorsqu’il entreprend d’arranger le parc.

A LIRE AUSSI : Sidney Poitier : Ses 21 meilleurs films à voir et à revoir

25. Situation désespérée, mais pas sérieuse

  • Année de sortie : 1965
  • Titre original : Situation Hopeless – But Not Serious
  • Réalisateur: Gottfried Reinhardt
  • Maison de production : Castle Productions
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Herr Frick), Mike Connors (Lucky), Robert Redford (Hank), Anita Höfer (Edeltraud), Mady Rahl (Lissie)

Le film « situation désespérée, mais pas sérieuse « est un film Comédie don’t le thème est la guerre. En effet, en 1944 l’Allemagne et les États-Unis sont en guerre. C’est ainsi qu’en novembre 1944, les États-Unis bombardent une ville allemande. Les Allemands ripostent et un avion américain est abattu. Par chance pour ses deux pilotes (Hank et Lucky), ils s’en sortent. Ils se réfugient alors dans une cave où le propriétaire Herr Frick accepte de les cacher. Ils passent ainsi plusieurs années cachés, Frick ne les informant pas de l’évolution de la guerre. Lorsqu’ils sortent enfin, ils constatent que la guerre est finie depuis fort longtemps.

24. L’Emprisonné

  • Année de sortie : 1955
  • Titre original : The Prisoner
  • Réalisateur: Peter Glenville
  • Maison de production : London Independent Producers
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (le cardinal), Jack Hawkins (l’interrogateur), Wilfrid Lawson (le geôlier), Kenneth Griffith (le secrétaire)

Le film se déroule dans un pays de l’Europe de l’Est indéterminé. Il s’agit de l’histoire d’un cardinal accusé injustement. En effet, un gouvernement communiste arrête un cardinal sur la base de fausses accusations. L’objectif du gouvernement est de discréditer le cardinal en public afin de détruire son influence sur le peuple. Le gouvernement s’acharne ainsi sur le cardinal parce que ce dernier montre publiquement son opposition à la dictature en place. Le cardinal prêt à tout pour résister, constate avec désarroi que son geôlier est un de ses anciens amis. Le cardinal reconnait alors faussement ce dont on l’accuse.

23. Les fanfares de la gloire

  • Année de sortie : 1960
  • Titre original : Tunes of Glory
  • Réalisateur: Ronald Neame
  • Maison de production : Knightsbridge Films
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Major Jock Sinclair), John Mills (Lieutenant-Colonel Basil Barrow), Dennis Price (Major Charles “Charlie” Scott), Percy Herbert (Sergent Major Riddick)

Le Major Jock Sinclair commandant par intérim de la garnison par intérim tient sa dernière soirée de commandement. Une fête organisée en son honneur se déroule bien jusqu’à ce que son successeur le lieutenant-colonel Barrow débarque à l’improviste et gâche la soirée. Dans une riposte à l’endroit de Barrow, Sinclair perd ainsi le respect et l’amitié de toute la garnison et même de sa fille. Sinclair finit par comprendre avec douleur que, malgré tous les galons acquis par son travail, il sera sous les ordres de Barrow qui n’est pas compétent et ne fait que succéder à son père.

22. Les Dix derniers jours d’Hitler

  • Année de sortie : 1973
  • Titre original : Hitler: The Last Ten Days
  • Réalisateur: Ennio De Concini
  • Maison de production : West Film
  • Revenus au box-office : 2,25 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Adolf Hitler), Simon Ward (capitaine Hoffmann), Adolfo Celi (général Hans Krebs), Gabriele Ferzetti (maréchal Wilhelm Keitel)

Le film « les dix derniers jours d’Hitler » est un film biographique qui retrace les derniers jours sur terre de Adolf Hitler. En effet, en avril 1945 lorsque les troupes soviétiques progressent vers Berlin, Adolf Hitler se retire dans son bunker avec sa maîtresse et son état-major. C’est ainsi que commence le déclin d’Adolf Hitler, mais ce dernier se berce encore d’illusions pensant qu’il aura toujours le dessus. Lorsque le dictateur se rend compte que tout est fini pour lui, il pense au suicide.

21. Une poignée de cendres

  • Année de sortie : 1988
  • Titre original : A handful of Dust
  • Réalisateur: Charles Sturridge
  • Maison de production : London Weekend Television
  • Revenus au box-office : 1,56 million de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (M. Todd), Christopher Godwin (M. Messinger), Jeannette Baillie (Rosa), Richard Beale (Ben)

Tony Last est marié à Brenda et ils ont un fils John Andrew. Ils vivent à Hetton Abbey dans une maison néo-gothique. Cette maison fait tellement la fierté de Tony qu’il délaisse sa femme et son fils pour se consacrer à son entretien. Tony ne se rend même pas compte que sa femme s’ennuie et que son fils va de bêtise en bêtise. Brenda fait la rencontre d’un jeune homme, John Beaver, une personne peu recommandable. Cependant Brenda tombe sous son charme et ils deviennent amants.

20. Temoin muet

  • Année de sortie : 1994
  • Titre original : Mute Witness
  • Réalisateur: Anthony Waller
  • Maison de production : Avrora Media
  • Revenus au box-office : 1,1 million de dollars
  • Acteurs principaux : Fay Ripley (Karen Hughes), Evan Richards (Andy Clarke), Oleg Yankovski (Larsen), Alec Guinness (le moissonneur)

Billy Hughes est une jeune femme maquilleuse professionnelle muette. Grâce à son beau-frère Andy, elle se fait engager sur le tournage de son prochain film d’horreur. Un soir après une journée de travail, Billy retourne chercher au studio quelque chose que sa sœur Karen a oublié. C’est ainsi que Billy tombe sur une scène de pornographie qui se solde par l’assassinat de l’actrice. Billy se fait repérer par les deux criminels lorsqu’elle essaie de fuir. Le cadreur la poursuit et la fait tomber dans une poubelle. Pendant ce temps, Karen s’inquiète du temps que sa sœur met et décide d’aller la voir.

19. Notre agent à La Havane

  • Année de sortie : 1960
  • Titre original : Our Man in Havana
  • Réalisateur: Carol Reed
  • Maison de production : Kingsmead Productions
  • Revenus au box-office : 2 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Jim Wormold), Burl Ives (Dr Hasselbacher), Maureen O’Hara (Beatrice Severn), Ernie Kovacs (Capitaine Segura)

Pendant la guerre froide en 1950, Joe Wormold un vendeur d’aspirateurs, vit à La Havane avec sa fille Milly. Son activité professionnelle ne lui permet pas de vivre décemment ni d’offrir une vie de rêve à sa fille. Un jour il se fait approcher par M. Hawothorne, un agent des services secrets anglais. Ce dernier propose à Joe de servir son pays en étant agent secret. Joe refuse l’offre dans un premier temps, mais en pensant à la prime il commence par changer d’avis. En outre, son ami, le Dr Hasselbacher finit par le convaincre en lui disant de donner de fausses informations à Hawothorne. Comment cela va-t-il se solder ?

18. Cromwell

  • Année de sortie : 1970
  • Titre original : Cromwell
  • Réalisateur: Ken Hughes
  • Maison de production : Irving Allen Productions
  • Revenus au box-office : 8 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Charles Ier d’Angleterre), Robert Morley (Comte de Manchester Timothy Dalton (Prince Rupert), Anthony May (Richard Cromwell)

Olivier Cromwell est un puritain membre du parlement en 1640. Il s’insurge contre les injustices commises par l’État sous le règne de Charles Ier. Pendant ce temps, Charles Ier envoie des troupes prendre le contrôle du parlement. Cromwell et ses alliés l’accusent de trahison, ce qui fait déclencher une guerre entre les têtes rondes (partisans du parlement) et les cavaliers (partisans du roi). Cette guerre civile se solde par l’échec des têtes rondes, Cromwell décide alors d’entraîner des troupes (New Model Army). Grâce aux troupes, Cromwell gagne la Deuxième Guerre, la bataille de Naseby en 1645.

17. De l’or en barres

  • Année de sortie : 1951
  • Titre original : The Lavender Hill Mob
  • è Réalisateur : Charles Crichton
  • Maison de production : Ealing Studio
  • Revenus au box-office : 10 945 dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness(Henry “Dutch” Holland) , Stanley Holloway(Alfred “Al” Pendlebury), Sid James (Lackery Wood), Alfie Bass (Shorty Fisher)

Mr Holland travaille pendant 20 ans comme transporteur de lingots d’or pour une banque. Il a toujours pensé à dérober les lingots, mais ne sait pas comment faire sortir l’or de l’Angleterre. Holland à un nouveau voisin : Mr Pendlebury dont le travail consiste à faire fondre des articles en plomb pour des magasins de souvenirs. C’est ainsi que Holland a l’idée du siècle : fondre les lingots d’or et les transformer en tour Eiffel pour les envoyer en France. Avec Pendlebury ils s’associent à deux malfrats Lackery et Shorty pour organiser le braquage du fourgon transportant les lingots d’or.

16. La Chute de l’empire romain

  • Année de sortie : 1963
  • Titre original : The Fall of the Roman Empire
  • Réalisateur: Anthony Mann
  • Maison de production : Samuel Bronston Productions
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Stephen Boyd (Livius), Alec Guinness (Marc Aurèle), James Mason (Timonides), Christopher Plummer (Commode)

L’empereur Romain Marc Aurèle est un dirigeant bon, sage et droit. Grâce à lui, l’empire de Rome connaît son apogée. En l’an 180, L’Empereur fait campagne contre les peuplades germaniques à la frontière du Danube. Pour sa succession, L’Empereur Romain a son favori, le général Livius fiancé à sa fille Lucilla. Mais cette nouvelle n’enchante guère Commode le fils de L’Empereur et il décide d’aller contre la volonté de son père. Après la mort de l’Empereur, les choses tournent aux chaos.

A LIRE AUSSI : Sharon Stone : Ses 20 meilleurs films à voir et à revoir

15. L’Homme au complet blanc

  • Année de sortie : 1951
  • Titre original : The Man in the White Suit
  • Réalisateur: Alexander Mackendrick
  • Maison de production : Ealing Studios
  • Revenus au box-office : 108 373 dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Sidney Stratton), Cecil Parker (Alan Birnley), Joan Greenwood (Daphné Birnley, la fille d’Alan), Duncan Lamont (Harry)

Sidney Stratton, un chimiste sans le sou, conduit des recherches qui le mènent à une découverte extraordinaire : un tissu inusable et insalissable. Cette découverte est capable de révolutionner l’industrie textile. Pour tester sa découverte, Stratton se fait engager dans les filatures, ce qui se solde par un succès après de nombreux échecs et dégâts dans le laboratoire. Cependant cette découverte révolutionnaire n’enchante guère les magnats du textile et les syndicats ouvriers. En effet, ils sentent leur industrie et leur travail menacés. Ils font tout alors pour empêcher l’exploitation d’une telle découverte.

14. Un cadavre au dessert

  • Année de sortie : 1976
  • Titre original : Murder by Death
  • Réalisateur: Robert Moore
  • Maison de production : Rastar
  • Revenus au box-office : 32,51 millions de dollars
  • Acteurs principaux : James Coco (l’inspecteur Milo Perrier), Maggie Smith (Dora Charleston), Eileen Brennan (Tess Skeffington), Alec Guinness (Jamesieur Bensondame), Richard Narita (Willie Wang)

Lionel Twain, un millionnaire excentrique convie cinq détectives à un dîner chez lui. Il informe les détectives qu’à minuit un meurtre sera commis. Il leur dit ensuite que celui d’entre eux qui résout ce meurtre aura une récompense d’un million de dollars. Les convives décident alors de rester tous ensemble dans la même salle jusqu’à ce que minuit sonne. Mais la cuisinière vient les avertir de la mort de quelqu’un, trois d’entre eux se rendent dans la cuisine et découvrent le corps du Majordome. En essayant d’élucider ce meurtre, des coups de feu se font entendre et les deux Détectives restants vont enquêter.

13. Les Grandes espérances

  • Année de sortie : 1946
  • Titre original : Great Expectations
  • Réalisateur: David Lean
  • Maison de production : Cineguild
  • Revenus au box-office : 2 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Martita Hunt (Miss Havisham), Alec Guinness (Herbert Pocket), Finlay Currie (Abel Magwitch)

Ce film relate la vie d’un pauvre orphelin qui devient un gentleman plus tard grâce à un bienfaiteur mystérieux. En effet, Phillip Pirrip est un jeune garçon dont les parents sont morts, qui vit avec sa sœur et son mari qui est forgeron. Un jour, alors qu’il se rend sur la tombe de ses parents, il tombe sur un évadé de bagne, Abel Magwitch. Phillip lui vient en aide en volant de la nourriture et une lime chez ses parents adoptifs. Plus tard, lorsqu’il devient grand, M. Jaggers, un homme de loi, informe Philipp qu’un bienfaiteur mystérieux veille sur lui et l’invite à Londres.

12.   Le Petit Lord Fauntleroy

  • Année de sortie : 1980
  • Titre original : Little Lord Fauntleroy
  • Réalisateur: Jack Gold
  • Maison de production : Norman Rosemont Productions
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Rick Schroder (Lord Fauntleroy), Alec Guinness (Comte de Dorincourt), Rachel Kempson (Lady Lorradaile), Eric Porter (Havisham)

Cédric Errol est un jeune américain qui vit avec sa mère à Brooklyn à New York. Il n’a que 9 ans pourtant il est très mature et n’a pour amis que des hommes d’un âge mûr. Un jour sa simple vie est bousculée par une nouvelle : Errol apprend qu’il est en réalité le petit fils d’un riche comte d’Angleterre. Errol déménage alors pour vivre avec son grand-père. Le comte de son côté est un homme orgueilleux, méprisant et hautain de telle sorte que personne ne l’aime et tous se sont éloignés de lui. En voulant façonner Errol, c’est plutôt le contraire qui se passe.

11. La Route des Indes

  • Année de sortie : 1984
  • Titre original : A Passage to India
  • Réalisateur: David Lean
  • Maison de production : EMI Films
  • Revenus au box-office : 38 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Professor Narayan Godbole), Nigel Havers (Ronny Heaslop), Michael Culver (Major McBryde), Clive Swift (Major Callendar)

En 1920, Adela Quested se rend en Inde rejoindre son fiancé en compagnie de sa future belle-mère, Mrs. Moore. Son fiancé Ronny travaille comme magistrat de la ville de Chandrapore pour le compte du Raj britannique. À leur arrivée, les deux femmes constatent avec tristesse le racisme existant et refusent de s’y attarder. Elles décident alors de découvrir la belle Inde et de se fondre dans la masse. C’est ainsi qu’elles se lient d’amitié avec le doux et naïf docteur Aziz qui les emmène visiter les mystérieuses grottes de Marabar. Malheureusement lors de la sortie, Adela dévale une pente et se blesse.

10. Kafka

  • Année de sortie :1991
  • Titre original : Kafka
  • Réalisateur: Steven Soderbergh
  • Maison de production : Baltimore Pictures
  • Revenus au box-office : 1,1 million de dollars
  • Acteurs principaux : Armin Mueller-Stahl (Grubach), Alec Guinness (le chef de service), Keith Allen (Assistant Ludwig), Simon McBurney (Assistant Oscar)

En 1919 à Prague, monsieur Kafka est un employé dans une compagnie d’assurances, mais les soirs il devient un écrivain. Un soir, son meilleur ami se fait tuer dans des circonstances pour le moins troublantes. Kafka décide alors d’élucider le meurtre de son ami et se trouver le coupable. Dans sa quête de réponses, Kafka fait la rencontre d’un groupe anarchiste clandestin. Ce groupe anarchiste, responsable de tous les bombardements dans la ville, tente de déjouer une organisation secrète qui contrôle les grands événements de la société. Kakfa finit par intégrer l’organisation secrète.

09. Tueurs de dames

  • Année de sortie : 1955
  • Titre original : The Ladykillers
  • Réalisateur: Alexander Mackendrick
  • Maison de production : Ealing Studios
  • Revenus au box-office : 32 350 dollars
  • Acteurs principaux : Katie Johnson (madame Wilberforce), Alec Guinness (professeur Marcus), Cecil Parker (major Claude Courtney), Herbert Lom (Louis Harvey), Peter Sellers (Harry Robinson)

Margaret Wilberforce, une mythomane, est la veuve d’un officier de marine. Tout le commissariat de police la connaît tellement qu’elle y va fréquemment pour signaler telle ou telle chose. Un jour, le « professeur » Marcus et ses complices se font passer pour des musiciens, et viennent louer une chambre chez la vieille veuve, madame Wilberforce. En réalité, ils sont là pour préparer le vol d’un transfert de fonds à la gare de King’s Cross voisine. Ils mènent à bien leur mission sauf que la vieille veuve les surprend. Ils décident alors de la tuer, ce qui ne s’avère pas être une tâche facile.

08. Oliver Twist

  • Année de sortie : 1947
  • Titre original : Oliver Twist
  • Réalisateur: David Lean
  • Maison de production : Cineguild
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Fagin),Kay Walsh(Nancy), Francis L. Sullivan (Mr.Bumble), Henry Stephenson (Mr. Brownlow), Mary Clare (Mrs. Corney)

Ce film relate le parcours triste et cruel d’un enfant orphelin. En effet, Oliver Twist est un jeune garçon orphelin de 9 ans emmené à l’hospice par M. Bumble. Il y est maltraité et mal nourri alors il demande plus de nourriture. Pour le punir de son affront, on se débarrasse de lui et Oliver est vendu comme apprenti à Mr Sowerberry, un entrepreneur de pompes funèbres. Oliver ne supportant pas le traitement sévère s’enfuit de chez Mr Sowerberry et erre plusieurs jours dans les rues de Londres. Il se fait finalement un ami, Artful Dodger, un jeune pickpocket qui travaille pour le méchant Fagin.

07. Le Docteur Jivago

  • Année de sortie : 1965
  • Titre original : Doctor Zhivago
  • Réalisateur: David Lean
  • Maison de production : Metro-Goldwyn-Mayer
  • Revenus au box-office : 111,92 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (NKVD Lieutenant General Yevgraf Andreyevich Zhivago), Tom Courtenay (Pavel “Pasha” Antipov / Strelnikov), Siobhán McKenna (Anna Gromeko), Ralph Richardson (Alexander Maximovich Gromeko), Rita Tushingham (Tanya Komarova)

Le général Yevgrav croit avoir retrouvé la fille de son frère Youri Jivago qu’il a eu avec Lara Antipova qu’il cherchait. Il convoque la jeune femme, Tanya Komarova, dans son bureau pour pouvoir confirmer ses soupçons. Mais Tanya n’a aucun souvenir de son enfance, le général entreprend alors de lui conter l’histoire de son frère Youri. Youri est orphelin de mère depuis qu’il est enfant, il est recueilli par des amies de sa mère. En 1913, Youri grandit et est poète et étudiant en médecine.

06.  Noblesse oblige

  • Année de sortie : 1949
  • Titre original : Kind Hearts and Coronets-
  • Réalisateur : Robert Hamer
  • Maison de production : Ealing Studios
  • Revenus au box-office : 145 583 dollars
  • Acteurs principaux : Dennis Price (Louis Mazzini), Alec Guinness (The Reverend Lord Henry), Joan Greenwood (Sibella), Audrey Fildes (Mama)

Louis Mazzini est le fruit d’une union illégale entre un ténor italien et la fille cadette du duc de Chalfont, de la famille d’Ascoyne. Malheureusement Louis n’a jamais connu son père, car ce dernier meurt d’une crise cardiaque le jour où Louis vient au monde. Sa mère et lui vivent seuls dans la pauvreté malgré qu’ils soient des nobles. À l’âge adulte, Mazzini, meurtris par le rejet de sa famille maternelle et décide de devenir duc de Chalfont pour venger sa mère. Pour cela, il lui faut éliminer tous les prétendants qui le séparent du trône avec des manières les unes aussi inventives que les autres.

A LIRE AUSSI : Clint Eastwood : Ses 20 meilleurs films à voir et à revoir

05.    Le Pont de la rivière Kwaï

  • Année de sortie : 1957
  • Titre original : The bridge on the river Kwai
  • Réalisateur: David Lean
  • Maison de production : Horizon Pictures
  • Revenus au box-office : 33 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Colonel Nicholson), Sessue Hayakawa (Colonel Saito), James Donald (Major Clipton), André Morell (Colonel Green), Peter Williams (Captain Reeves)

Ce film se déroule lors de la Seconde Guerre mondiale au cours de l’expansion de l’Empire japonais. Le colonel Saito est le commandant d’un camp japonais de prisonniers de guerre en Birmanie. Le colonel Saito reçoit un nouveau groupe de prisonniers britanniques dirigés par le colonel Nicholson. Saïto a aussi reçu pour ordre de construire un pont qui doit être terminé avant le passage d’un train d’importance stratégique. Saïto ordonne alors à Nicholson et à ses hommes la construction du pont. Nicholson s’y oppose en lui rappelant que cela ne fait pas partie de la convention de Genève de 1929 sur les prisonniers de guerre.

04. Lawrence d’Arabie

  • Année de sortie : 1962
  • Titre original : Lawrence of Arabia
  • Réalisateur: David Lean
  • Maison de production : Horizon Pictures
  • Revenus au box-office : 70 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Peter O’Toole (T. E. Lawrence), Alec Guinness (Prince Faisal), Anthony Quinn (Auda abu Tayi), Jack Hawkins (General Allenby)

Le film « Lawrence d’Arabie » est un film qui s’inspire de la vie de l’officier et écrivain britannique Thomas Edward Lawrence surnommé « Lawrence d’Arabie ». En 1935 au Royaume-Uni, l’officier britannique Thomas Edward Lawrence meurt des suites d’un tragique accident de circulation sur sa moto Brough Superior. Un journaliste recueille l’avis de ses proches à la sortie de ses funérailles à la cathédrale Saint-Paul de Londres. Thomas Edward Lawrence est lieutenant de la British Army pendant la Première Guerre mondiale. Il se démarque de par son attitude extravagante. Lawrence est envoyé auprès du Chérif arabe Fayçal Ibn Hussein.

03.   Star Wars : Episode IV – Un nouvel espoir (La Guerre des étoiles)

  • Année de sortie : 1977
  • Titre original : Star Wars: Episode IV – A New Hope
  • Réalisateur: George Lucas
  • Maison de production : Lucasfilm Ltd.
  • Revenus au box-office :775,8 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Obi-Wan « Ben » Kenobi), Anthony Daniels (C-3PO), Kenny Baker (R2-D2), Peter Mayhew (Chewbacca)

Pendant que la princesse Leia s’apprête à faire escale sur la planète désertique Tattoine, son vaisseau spatial se fait arraisonner par l’énorme croiseur interstellaire dans lequel est Dark Vador. Les Impériaux pénètrent le vaisseau et capturent les occupants qu’ils considèrent comme des prisonniers. La princesse désemparée confie les plans dérobés au petit droïde R2-D2 qui s’échappe avec un autre robot C-3PO. En arrivant sur la planète Tattoine, ils se font capturer par les Jawas qui revend les deux droïdes à un couple de fermiers. Luke Skywalker étant le neveu du couple, nettoie les robots et découvre le message de la princesse Leia.

02.   Star Wars : Episode VI – Le Retour du Jedi

  • Année de sortie : 1983
  • Titre original : Star Wars: Episode VI – Return of the Jedi
  • Réalisateur: Richard Marquand
  • Maison de production : Lucasfilm Ltd.
  • Revenus au box-office : 475,1 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Alec Guinness (Obi-Wan Kenobi), Harrison Ford (Han Solo), Carrie Fisher (Leia Organa), Billy Dee Williams (Lando Calrissian)

Un an après la capture de Han Solo sur la planète Tattoine, Luke Skywalker envoie R2-D2 et C-3PO dans le cadre d’un accord commercial conclu pour dégeler Han Solo. Dans le même temps, Leia Organa se déguise en chasseuse de primes Boushh et s’infiltre dans le palais sous prétexte qu’elle veut collecter la prime sur Chewbacca. Elle réussit à dégeler Hans, mais elle est démasquée et réduite à l’esclavage. Luke Skywalker se déplace donc pour négocier la libération de ses amis. Mais Jabba lui tend un piège et Luke Skywalker tombe dans une trappe pour être mangé par une rancune.

01.    Star Wars : Episode V – L’Empire contre-attaque

  • Année de sortie : 1980
  • Titre original : The Empire Strikes Back
  • Réalisateur: Irvin Kershner
  • Maison de production : Lucasfilm Ltd.
  • Revenus au box-office : 549 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Mark Hamill (Luke Skywalker), Harrison Ford (Han Solo), Carrie Fisher (princesse Leia), Alec Guinness (Obi-Wan « Ben » Kenobi)

Dark Vador qui dirige la flotte Impériale envoie des droides sondes à travers la galaxie pour localiser l’alliance rebelle de la princesse Leia. En ce moment, un wampa capture Luke Skywalker avant qu’il n’analyse la sonde. Mais il arrive à s’échapper en utilisant la Force pour récupérer son sabre et blesser la bête. L’esprit force du défunt mentor de Luke, Obi-Wan Kenobi lui ordonne d’aller sur la planète marécageuse Dagobah pour s’entraîner en tant que chevalier Jedi. Son entraînement se fera sous la direction d’un maître nommé Yoda. Grâce à Han Solo, Luke Skywalker est isolé des intempéries.