retour annoncé du moteur rotatif pour 2023 !

Mazda annonce relancer son mythique moteur Wankel en 2023 ! Un bijou autrefois d’ingénierie et de technicité, introduit sur la Cosmo Sport 110S en 1967. Il servira cette fois de prolongateur d’autonomie électrique sur le MX-30.

Vous rappelez-vous de la Mazda Cosmo Sport 110S ? Dévoilée à Tokyo en 1967, ce coupé deux places était la réponse de Mazda face aux sportives japonaises de l’époque. Toyota 2000 GT et Honda S800. C’était un concentré d’innovation, à commencer par son design très original, et ses dimensions inédites.  Et surtout sa mécanique qu’on n’avait jamais vue chez Mazda jusqu’alors : un moteur Wankel ! Pas de cylindres en V, à plat ou en ligne, ni d’arbres à cames ou de vilebrequin ici. Mais un moteur rotatif à doubles pistons ! C’est l’ingénieur allemand Felix Wankel qui avait été à l’origine de cette technologie, mise au point à l’époque pour le constructeur NSU. Elle équipa plusieurs modèles de la marque, parmi lesquelles les Prinz, Spider ou la très baroque berline RO80 (RO pour rotatif, bien sûr).

Une marque de fabrique

Mazda en avait racheté les droits en 1961, et la première voiture de série du constructeur à en être équipée était cette petite sportive nippone ! Elle préfigurait alors une grande période de Mazda à moteur rotatif. Comme les modèles R100, RX-2, RX-3, RX-7 ou même la Mazda RX-8, supprimée en 2012. Mais pourquoi avoir fait confiance à cette technologie, et pourquoi l’avoir abandonnée ? L’un des avantages du moteur Wankel était son agrément, beaucoup moins bruyant et vibrant qu’un moteur thermique classique. Mais sa consommation élevée – d’essence comme d’huile – ne le rendait pas le plus économique. Seuls NSU et Mazda ont fait confiance à cette technologie, mais elle n’a jamais vraiment été démocratisée…

À lire aussi :

Mazda CX-60 : le nouveau SUV hybride rechargeable

Diasio : une voiture de course unique à moteur rotatif !

Combien pour une Mazda RX-8 d’occasion ?

De retour, en électrique

Dix ans après la disparition de la RX-8, et la fin du moteur Wankel, il est de retour ! Mazda l’a en effet confirmé pour 2023, sous une tout autre forme que celle qu’on a connue. Il ne constituera plus le moteur principal, mais agira comme prolongateur d’autonomie pour alimenter un moteur électrique ! C’est sur le crossover MX-30, qu’il fera d’abord son apparition, mais pourrait être appliqué à l’avenir à toute la gamme électriquede Mazda. Quand on parle de moteur Wankel ou rotatif ici, c’est à sa manière de fonctionner dont on fait allusion. Il reprendra le même principe qu’autrefois : un rotor triangulaire qui tourne dans une chambre circulaire. Mais ici, point d’essence brassée, seulement de l’électricité générée. La nouvelle Mazda MX-30 R-EV réserve encore son lot de surprises, mais sera présentée – en même temps que ses spécificités techniques – au prochain Salon de Bruxelles, en janvier 2023.

x