Réseaux sociaux. Elon Musk va rétablir des comptes suspendus sur Twitter

Une nouvelle décision du « peuple » de Twitter. A l’issue d’un sondage qu’il a lui-même lancé, Elon Musk a annoncé ce jeudi qu’il allait rétablir dès la semaine prochaine les comptes suspendus sur la plateforme, « à condition qu’ils n’aient pas enfreint la loi ou envoyé des spams de façon scandaleuse ».

« L’amnistie débute la semaine prochaine », a tweeté le nouveau patron du réseau social à l’oiseau bleu. Sur plus de 3,1 millions de votants, 72,4% ont voté pour le rétablissement des comptes suspendus.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

En cliquant sur « J’accepte », les cookies et autres traceurs seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus (plus d’informations).

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies », vous autorisez des dépôts de cookies et autres traceurs pour le stockage de vos données sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de retirer votre consentement à tout moment en consultant notre politique de protection des données.
Gérer mes choix



Elon Musk avait déjà consulté les utilisateurs de Twitter pour décider si Donald Trump pouvait revenir sur la plateforme. L’ancien président américain avait été banni du réseau social après l’assaut du Capitole à Washington en janvier 2021 en raison de risques de violence. Le compte de Donald Trump a finalement été rétabli après qu’une courte majorité (51,8%) des 15 millions de votants s’est exprimée en faveur d’un retour du milliardaire républicain.

Un conseil de modération sur Twitter ?

Le recours par Elon Musk à des sondages pour définir certaines orientations de Twitter va cependant à l’encontre d’un engagement exprimé peu après le rachat de l’entreprise. Le patron de Tesla avait en effet annoncé la formation imminente d’un « conseil de modération avec des points de vue très divers ». « Aucune décision majeure sur les contenus ou le rétablissement de comptes ne sera prise avant la réunion de ce conseil », avait-il tweeté.

Mais l’homme le plus riche de la planète est revenu sur cette promesse en accusant des « militants ‘sociaux’ et politiques » de chercher à « tuer Twitter en asséchant nos recettes publicitaires », qui représentent 90% des revenus de l’entreprise. Cette stratégie équivaut, selon le tempétueux entrepreneur, à une rupture de l’accord visant à établir un conseil de sages. Plusieurs grandes marques, dont Volkswagen, General Motors et General Mills, ont annoncé suspendre leurs dépenses publicitaires sur Twitter depuis son acquisition par Elon Musk. 

x