Réseau 5G : les raisons du désamour des consommateurs

Les utilisateurs ont-ils compris l’usage du réseau 5G ? De premières données démontrent le faible intérêt suscité par cette technologie chez les consommateurs. Selon un rapport récent de la société Canalys relayé par le Financial Times, la vente de smartphones 5G est en baisse de 7 % avec 24,5 millions d’appareils vendus au cours du deuxième trimestre.

Trouver une utilité

L’arrivée de la cinquième génération de réseau mobile n’a pas provoqué la vague de conversions escomptée. Même en Asie, où la technologie s’est développée très rapidement, la demande est déjà en train de retomber. Ce désintérêt des clients pour la 5G pourrait s’expliquer par l’absence de compréhension autour de l’utilité d’un nouveau réseau. Un temps de latence réduit, un débit amélioré… Des arguments qui peinent à convaincre alors que la 4G remplit encore parfaitement son objectif pour une majorité de consommateurs.

“Le battage médiatique autour de la 5G a diminué, et la demande s’est déplacée vers des aspects plus pratiques des smartphones, comme l’autonomie, le stockage, la vitesse du processeur ou encore la qualité de l’appareil photo”, explique Chiew Le Xuan, analyste chez Canalys.
Le spécialiste souligne également le manque d’assimilation global des utilisateurs. Quels sont les véritables avantages à posséder un smartphone 5G en 2022 ? Pour Sanjiv Gossain, directeur général de l’opérateur Verizon Business, il faut encore expliquer avec pédagogie “l’art du possible” de ce nouveau réseau.

Une technologie peu mature

Le succès relatif de la 5G pourrait également s’expliquer par la lenteur du déploiement de la technologie 5G réelle. En France et dans le monde, les utilisateurs d’un téléphone 5G n’accèdent encore qu’à une première version du processus. L’itération la plus avancée de la technologie, la “5G standalone” a été lancée par une trentaine d’opérateurs sur 200 dans le monde. Dans l’Hexagone, l’arrivée de cette nouvelle génération est attendue pour 2023.

Dans le même temps, l’inflation galopante qui rogne sur le budget des ménages n’aide pas les clients à changer de téléphone ou à évoluer vers un forfait adapté. Seul le marché professionnel commencerait à trouver un véritable intérêt. Le déploiement progressif des réseaux privés accélère encore davantage le phénomène. Cette nouvelle option permet aux entreprises de privatiser un réseau 5G afin d’utiliser sans partage la connexion. Une plus-value sécuritaire qui a le mérite de séduire de nombreuses industries de pointe.

Plus qu’une nécessité, la bascule des clients vers le réseau 5G est un besoin vital pour les opérateurs mobiles. Des milliards d’euros ont été investis dans l’acquisition des fréquences (2,17 milliards en France). Un retour sur investissement est maintenant attendu afin de rentabiliser les équipements. Avec un début de reprise économique et l’arrivée d’une 5G plus mature, 2023 sera donc véritablement une année test.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous