Rencontres en terrasse : un nouveau média pour présenter ceux qui font bouger Rouen

Trois amies de Rouen ont créé un nouveau média, rencontres en terrasse, qui permet de découvrir des talents locaux par le biais d'interviews vidéo.
Trois amies de Rouen ont créé un nouveau média, Rencontres en terrasse, qui permet de découvrir des talents locaux par le biais d’interviews vidéo. (©DR)

Un nouveau média culturel rouennais a fait son apparition sur Instagram durant l’été 2022 : Rencontres en terrasse. Via ce compte Instagram, on découvre des artistes, des artisans, des créateurs ou même des commerçants – « Tous ceux qui font vivre Rouen et son agglo » – interviewés face caméra devant une bière ou un jus de pomme.

« On s’est dit que ce serait bien d’avoir un média à large spectre, tout en restant sur la dynamique de notre ville qu’on aime, et qui est hyper riche de plein de choses », souligne Florie, l’une des trois amies, avec Lucile et Ysoline, à l’origine de ce rendez-vous.

« Donner envie d’en découvrir plus »

En pratique, le trio débarque avec une table dans un lieu choisi par l’invité, puis lui pose une série de questions simples et souvent ouvertes. « On fait une présentation assez globale », décrit Lucile. « Il faut que le format fasse quatre minutes grand max, poursuit Ysoline. Ça va très vite. L’idée est de donner envie aux gens d’en découvrir plus en cliquant sur les liens dans la description des publications. » Chaque artiste ou lieu cité par l’invité y est référencé.

L’idée de la terrasse est un clin d’œil à Rouen. « Il y en a beaucoup ici. C’est quelque chose d’assez culturel à Rouen. » L’idée de ce média leur est d’ailleurs venue lors d’un déjeuner en terrasse. Et tout est parti très vite. « On était venu pour voir Prisme réaliser sa fresque à l’Espace du Palais, raconte Lucile. Ysoline a dit qu’elle voulait faire de la vidéo, et moi je voulais présenter des acteurs rouennais. » Il n’en fallait pas plus pour lancer un brainstorming spontané.

Les rôles se sont répartis naturellement : Ysoline s’occupe de la vidéo et du montage. Lucile a réalisé les illustrations – notamment celles de la table qui sert de décor -, et Florie gère entre autre des réseaux sociaux.

D’autres formats à venir

Camille Boulard, alias Prisme, a été le premier à inaugurer la formule. Puis cela a été le tour de Thomas Lamboy et de Lounin. D’autres noms sont déjà annoncés tel que la gérante de la Sauvagette, artisan fleuriste installé près de l’église Saint-Maclou, ou encore le duo de guitariste Si Senior. « On a tourné pas mal de choses, on pense sortir une vidéo au moins tous les 15 jours », indique Florie. Créatrices elles aussi, les trois amies se prêteront au jeu en se présentant via leur média, même si « le but est à la base n’est pas de se mettre en avant ».

Vidéos : en ce moment sur Actu

Dans le  futur, le trio pense également à mettre en place un autre petit format de présentation d’atelier avec des prises de vue. « Le but va être de revenir sur les personnes interviewées dont on montre pas tant que ça le travail dans les vidéos », indique Lucile.

Rouen dispose d’un riche vivier de talents pour alimenter le contenu des mois à venir. « Dans les interviews, on demande à chacun des noms de personnalités inspirantes, raconte Lucile. Et même si on est là depuis un certain temps, on a découvert des gens qu’on ne connaissait pas. » Les Rencontres au terrasses pourraient aussi s’aventurer ailleurs en Normandie en gardant toujours Rouen « en capitale de cœur ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre 76actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

x