“Qui veut être mon associé ?” sur M6 : voici la technologie innovante développée par ce Breton

Gaël Seydoux Emova
Gaël Seydoux dans les bureaux d’Emova, à Cesson-Sévigné ©Le Journal de Vitré

Il aura quelques minutes pour convaincre les investisseurs de devenir ses associés. Enfin, il connaît déjà la réponse… mais ne peut rien dire.

Gaël Seydoux sera sur M6 mercredi 1er février 2023 dans la saison 3 de l’émission Qui veut être mon associé ?.

Ce chef d’entreprise de Noyal-sur-Vilaine, près de Rennes, y présentera son entreprise, Emova, qui développe une technologie exclusive de création de jumeau virtuel.

Avatar hyperréaliste

C’est en mai 2022 que le Breton d’adoption de 56 ans a fondé Emova. D’abord avec deux collaborateurs, c’est aujourd’hui entouré d’une dizaine de personnes qu’il travaille sur une solution permettant de créer un jumeau numérique réaliste. Pour quoi faire ?

En créant votre avatar 3D hyperréaliste à partir d’un simple selfie en quelques dizaines de secondes, vous pourrez tester des produits en virtuel en les juxtaposant à votre apparence.

Gaël Seydoux, fondateur d’Emova

En résumé, il suffit d’un essayage virtuel en ligne, depuis votre salon, grâce à votre double numérique. « Nos premiers clients sont de grandes marques de luxe. Pour le moment, nous pouvons travailler autour du visage, pour des produits comme les bijoux, les lunettes, le maquillage, les chapeaux ou casquettes… Et d’ici un an, ce sera aussi possible pour le reste du corps. »

Un grand coup de projecteur

C’est pour démocratiser sa technologie que Gaël Seydoux participe à l’émission Qui veut être mon associé ?. « J’ai envoyé ma candidature en juin et l’émission a été enregistrée fin septembre. »

Tenu au secret avant la diffusion, il peut simplement confier que les investisseurs « rentrent dedans » et « posent des questions pièges ».

Vidéos : en ce moment sur Actu

Mais au final, pour le patron breton, « qu’ils investissent ou pas, je suis super content de l’avoir fait car cela va donner un grand coup de projecteur sur Emova ».

Quel est le principe de l’émission ?

Le principe de l’émission Qui veut être mon associé ?, diffusée sur M6, est simple : ils viennent de la France entière, ont des parcours et des âges différents. Ils ont tous eu une idée, celle d’un objet, d’un service ou d’un commerce et ont un jour décidé de sauter le pas et de créer leur propre entreprise.
Il leur manque un accompagnement, des conseils ou un financement pour aller plus loin. Ils ont alors l’occasion unique de rencontrer six investisseurs reconnus, pour les convaincre de s’engager à leurs côtés et de devenir
leur associé.

Un CV impressionnant

C’est dans la pépinière d’entreprises de Rennes Métropole, Digital Square, à Cesson-Sévigné, que Gaël Seydoux a installé sa jeune société.

Une première expérience de l’entrepreneuriat pour ce Parisien de naissance au CV impressionnant.

Gaël Seydoux est diplômé en Design graphique de l’Ecole nationale supérieure des Arts-Décoratifs de Paris, d’une Maitrise en Sciences-Economiques de l’Université Paris 1 et d’un DESS d’Images et d’informatique.

Pendant une dizaine d’années, il va travailler dans les univers du cinéma et de la publicité. Dans les années 1990, il participe à la création de la « première série télévisée full 3D », Insektors.

Harry Potter, Batman, Alien…

Il devient ensuite superviseur graphique 3D sur les effets visuels de plusieurs films : Les Rivières Pourpres, Batman Begins, Alien vs. Predator, Sahara ou encore Harry Potter.

J’ai aussi dirigé les effets 3D sur « Astérix et Obélix : mission Cléopâtre », d’Alain Chabat.

Puis, Gaël Seydoux rejoint l’industrie des jeux vidéos pendant une bonne décennie. « Je suis repéré par Sony pour intégrer leur division jeux à Londres. »

De retour en France, il « frappe à la porte » d’Ubisoft, chez qui il va rester neuf ans. « Je produisais des jeux vidéo (Red Steel 2, Drawsome Tablet) et j’ai monté un département qui consistait à adapter les technologies des jeux vidéos à d’autres secteurs de l’industrie. »

Il travaille notamment à l’éclosion de la réalité virtuelle pour les parcs d’attractions.

EMOVA : Gaël SEYDOUX - QUI VEUT ETRE MON ASSOCIE ? Saison 3
Gaël Seydoux, fondateur d’Emova, sur le plateau de l’émission Qui veut être mon associé ? ©CAPTURE D’ECRAN / M6

Arrivée en Bretagne en 2015

En 2015, il découvre la Bretagne et s’installe avec sa femme et ses trois enfants à Noyal-sur-Vilaine, où la famille réside encore aujourd’hui.

Recruté par la société Technicolor, basée à Rennes, il y dirige la Recherche et l’Innovation pour les médias immersifs (réalité virtuelle et augmentée, Light Fields), à la tête d’une équipe de 65 personnes. « J’ai travaillé sur plusieurs films hollywoodiens dont Le Roi Lion et Le livre de la jungle. »

Technicolor est racheté par l’américain Interdigital en 2019, et c’est là que Gaël Seydoux va s’orienter vers « l’humain digital« . « Je développais des technologies pour fabriquer des avatars réalistes. »

Levée de fonds de deux millions d’euros

Son parcours professionnel prend donc un virage important en mai 2022 lorsqu’Interdigital l’autorise à créer Emova, « en entrant au capital de la société ».

Des financements publics lui permettent de s’installer dans de bonnes conditions et le voilà déjà avec un premier prototype en septembre. Juste avant le tournage de l’émission.

Tout est allé très vite, et ce n’est que le début. « Je réalise actuellement une levée de fonds de 2 millions d’euros, qui est presque terminée. Je travaille aussi sur d’autres marchés mais il est encore trop tôt pour en parler. »

Encore un secret… qu’il révèlera en temps voulu. En attendant, pour lever celui de l’émission Qui veut être mon associé ?, rendez-vous mercredi 1er février sur M6.

Qui veut être mon associé ? mercredi 1er février 2023 à 21h10 sur M6. Site internet : www.emova.me.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Journal de Vitré dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.