Quels défis pour les SI d’entreprise en 2023 ?

Cette nouvelle année va délivrer de nombreux challenges, notamment au regard de l’impact des nouvelles technologies sur l’évolution des entreprises, leur organisation intrinsèque, et l’importance de la diffusion d’une culture numérique globale. Le prisme produit doit prendre une nouvelle forme et être abordé dans une perspective globale afin de structurer au mieux l’approche moderne du SI.

1 > La Tech en 2023 : un impact énorme sur les stratégies SI

Le développement de la technologie au cours des dernières années a été impressionnant et irrévocable. Les smartphones sont devenus des clés d’accès biométriques au SI, l’IA et notamment l’IA générative révolutionne déjà notre productivité, le cloud computing et la 5G redéfinissent les frontières de nos SI. Ce ne sont que quelques-uns des développements technologiques étonnants qui ont été lancés, et ces technologies promettent toutes d’avoir un impact sur notre façon de travailler et de vivre.

Les entreprises de toutes tailles devront s’adapter et changer de manière significative afin de bénéficier de ces différentes technologies qui, à leur tour, façonneront l’avenir du travail et de la vie tels que nous les connaissons. 
2 > En 2023, le thème « orga » doit impérativement figurer à votre menu

L’ère numérique demande davantage qu’une transformation : il s’agit de créer une dynamique, une mise en mouvement, qui n’a pas vocation à s’arrêter. Au-delà de la technologie, il s’agit donc de revoir la façon dont on s’organise pour entretenir cette dynamique et en tirer le meilleur parti. Cela nécessite de l’agilité, et pas seulement du point de vue de l’IT. Cela demande aussi de professionnaliser la carrière des développeurs, de leur offrir d’autres chemin.

Enfin, cela implique un véhicule capable de naviguer en fonction des contextes et contraintes de chaque entreprise pour porter le changement technologique et l’acculturation : un Center for Excellence.

3 > Travailler sur la culture : votre passeport pour 2023

L’acculturation est le vecteur fondamental pour toute mise en mouvement : les collaborateurs doivent comprendre la stratégie, l’intérêt d’une nouvelle technologie, et ce qu’on attend d’eux dans les changements à mettre en œuvre. Ils doivent en premier lieu comprendre les enjeux du cloud, de la data, mais aussi la position de l’IT d’entreprise vis-à-vis des enjeux sociaux : Green IT, neuro-inclusivité, souveraineté, etc. Cette évolution culturelle ne concerne pas que les DSI : toute l’entreprise doit être consciente de ces enjeux. C’est ainsi que l’IT d’entreprise deviendra un vecteur de création de valeur aux yeux de tous, plutôt qu’un centre de coûts.

4 > En 2023, il faut raisonner en termes de produits

Considérer le SI sous l’angle produits + data + plateforme est un enjeu majeur pour moderniser son approche. Le thème “produits” devrait être prépondérant en 2023, à la place des “projets”.

Cela amène à penser différemment, à redéfinir les contours de ses produits et des flux de valeur qui les engendrent, à bien intégrer la dimension client, à créer des “minimum lovable products”, à nommer des responsables produits. Y compris lorsque ces produits sont des plateformes technologiques.

5 > Construire et opérer une plateforme : l’enjeu industriel de 2023

Imaginer, construire, vendre, opérer une plateforme : c’est le seul moyen d’industrialiser la production des produits IT, et c’est donc un enjeu essentiel de 2023. Les plateformes sont conçues par les CTO, interlocuteurs privilégiés des CEO pour fournir des assets technologiques aux clients.

Elles répondent aux principes édictés par les architectes : ouverture (API, webhooks…), sécurité (as code, comme l’infra, et zéro confiance puisque Internet devient le réseau d’entreprise), fiabilité et agilité grâce au cloud et aux architectures orientées événements, coûts maîtrisés (FinOps), etc. Les développeurs évoluent aussi dans un monde de plateformes, qui les aident, cadrent et sécurisent les développements.

6 > Maîtriser la data : un enjeu majeur de 2023

 La maîtrise de la Data apporte la couche d’intelligence nécessaire pour analyser son marché, le fonctionnement de ses produits et prendre des décisions qui amélioreront le business.

Au-delà des aspects techniques qui ont tendance à se stabiliser, il devient primordial de bien maîtriser sa gouvernance, de définir les rôles clés (CDO, Data Domain Owners, Data Architects, etc.), de maîtriser les grands concepts comme le data mesh ou le MLOps, et d’aborder la Data avec une perspective stratégique et industrielle (management, observabilité, FinOps…).