quel avenir pour la série Netflix après le décès de la reine Elizabeth II ?

La reine est morte, vive le roi ! Cette phrase serait-elle, pour la royauté, l’équivalent du “Show must go on” qui régit le monde du spectacle ? Si le décès d’Élizabeth II, à l’âge de 96 ans le jeudi 8 septembre, et ses funérailles organisées le lundi 19 septembre, en présence de nombreuses personnalités, ont provoqué une vague d’émotion à travers le monde, la succession s’est aussitôt mise en place, son fils aîné montant sur le trône en tant que Charles III. Du côté de Netflix, tous les regards se tournent désormais vers la série The Crown. Lancée en 2016, cette chronique du règne d’Élizabeth II connaît un regain d’intérêt soudain et massif, la saison 1 cumulant dans les jours qui ont suivi l’annonce du décès royal plus de 17 millions d’heures de visionnage dans le monde entier. Attendue en novembre, la saison 5 sera-t-elle avancée ou repoussée ? À l’heure où nous imprimons, aucune communication n’a été faite. En revanche, le tournage de la sixième saison, qui doit marquer les adieux de la série, a été brièvement interrompu, “par respect pour la souveraine”, a indiqué Peter Morgan, le créateur. “The Crown est une lettre d’amour pour elle, et je n’ai rien à ajouter pour le moment.”

La suite sous cette publicité

Une saison 7 pour les adieux de The Crown sur Netflix ?

La mort de la reine pourrait pousser Netflix et ce dernier à revoir leur copie pour la saison 6. Pour le moment, les deux ultimes salves doivent se concentrer sur les années 1990 et le début des années 2000, avec notamment le divorce de Charles et Diana, la mort de la princesse en 1997, celles de la princesse Margaret et la reine mère en 2002. À moins que le final ne fasse un saut dans le temps pour couvrir le décès d’Élizabeth II ou que Netflix ne décide de commander une saison 7 pour étirer l’intrigue de la série jusqu’à l’époque actuelle.

The Crown, un parfum de scandales

Il serait tentant pour la plateforme de vouloir profiter un peu plus longtemps de cette fiction, l’un des joyaux de sa couronne – mais aussi l’une de celles qui coûtent le plus cher en raison des reconstitutions et des costumes. Problème, cela signifierait couvrir les récents scandales qui ont entaché la famille royale, à commencer par les frasques du prince Andrew et la débâcle de Harry et Meghan, ce que Peter Morgan a, jusqu’à présent, refusé de faire. D’autant que Netflix a aussi signé un contrat de plusieurs millions de dollars avec le couple et prépare une série documentaire sur le quotidien des Sussex en Californie. Entre deux poules aux œufs d’or, difficile de choisir. Mais une chose est sûre, le spectacle, lui, va continuer.

x