Qarnot veut construire des data centers connectés aux réseaux de chaleur

Publié le 25 nov. 2022 à 8:00

Alors que certains data centers commencent à revendre leur chaleur fatale, une entreprise française en fait son coeur de métier. Qarnot Computing, créé en 2010 à Montrouge dans les Hauts-de-Seine, vient d’obtenir une aide de 10,5 millions d’euros – dont 2,5 millions en subventions et le reste en equity – du Conseil européen de l’innovation (CEI) pour aménager de véritables data centers connectés aux réseaux de chaleur.

La société, qui emploie 70 salariés, s’est d’abord fait connaître pour ses radiateurs puis ses chaudières numériques fonctionnant grâce aux processeurs qu’ils intègrent. Aujourd’hui, elle pivote son modèle pour changer d’échelle. « Ces premiers produits ont permis de prouver que l’idée était bonne : nous fournissons une chaleur gratuite en vendant la puissance de calcul. Mais les radiateurs ne fonctionnent que l’hiver, et les demandes d’eau chaude produite grâce à la chaleur durable allaient croissant », reconnaît Paul Benoit, qui a cofondé l’entreprise avec Miroslav Sviezeny.

Levée de fonds en cours

Pour séduire les banques ou les spécialistes de l’animation 3D par exemple, l’entreprise a donc expérimenté le modèle du data center de nouvelle génération. Un premier site en Finlande est déjà en fonction, avec une puissance de l’ordre de 100 kW. Ce financement européen et la levée de fonds en cours, dont le montant sera supérieur aux 6 millions d’euros réunis en 2020, doivent permettre à Qarnot d’aménager des centres d’une puissance de 1 à 5 MW.

Si cela peut paraître peu, comparé aux concurrents produisant jusqu’à 100 MW par centre, la recette est bien étudiée. « Les réseaux de chaleur capables d’acheter cette échelle de puissance sont trop rares, or nous voulons absolument vendre toute la chaleur produite », assure-t-il.

Au-delà de la dimension environnementale, la conversion de la chaleur fatale fait partie intégrante du modèle économique de l’entreprise. « Nos clients sont avant tout les acheteurs de puissance de calcul. Mais la consommation électrique d’un data center représente l’essentiel du coût de cette puissance. Grâce à notre système, pour 100 euros consommés, nous revendons pour environ 40 euros de chaleur. En plus, cela évite de climatiser les centres, puisque 95 % de la chaleur est revendue », insiste Paul Benoit.

Le financement

Qarnot Computing

Date de création : 2010

Président : Paul Benoit

Montant : 10,5 millions d’euros

Effectif : 70 ​personnes

Secteur : énergie

Comment réagir efficacement face aux changements ?

Incertitudes économiques, tensions politiques, réchauffement climatique, entreprises et industries en mutation… Le monde change. Comment décrypter les signaux faibles, anticiper et s’adapter au mieux ? La rédaction des « Echos », forte de ses 200 journalistes spécialisés, vous apporte chaque jour des outils de réflexion stratégiques pour comprendre notre environnement et faire face aux changements. A travers nos analyses, enquêtes, chroniques et éditos, nous accompagnons nos abonnés pour les aider à prendre les meilleures décisions.

Je découvre les offres

x