PSG : La polémique enfle, Neymar se fait allumer de partout

Foot – PSG

La polémique enfle, Neymar se fait allumer de partout

Neymar est au cœur de l’actualité, non pas en raison de ses prestations sportives, mais de son soutien à Jair Bolsonaro, président brésilien sortant. Une sortie, qui a fait réagir de nombreux acteurs sportifs, notamment l’ancien responsable de l’OL, Juninho. Soutien de Lula, l’ancien joueur a répondu au joueur du PSG ce vendredi soir.

Le 2 octobre prochain se déroulera l’élection présidentielle brésilienne. Elle opposera le président sortant Jair Bolsonaro à Lula, président de 2003 à 2011. Certains sportifs n’hésitent pas à prendre position comme Neymar. Par le biais de Tik Tok, le joueur du PSG a apporté son soutien à Bolsonaro, positionné très à droite dans l’échiquier politique. Une sortie qui a suscité de nombreuses réactions et critiques, ce qui a entraîné la colère de Neymar. « Ils parlent de démocratie et de beaucoup de choses, mais lorsque quelqu’un a une opinion différente, il est attaqué par ceux-là mêmes qui parlent de démocratie. Allez comprendre » a-t-il déclaré.

Juninho s’oppose à Neymar

Soutien de Lula, Juninho a expliqué les raisons de son opposition à Bolsonaro au micro de RMC. « Ce que je vois sur les réseaux, c’est incroyable. Je passe parfois ma journée à essayer de parler, en leur disant ‘ce n’est pas possible, vous ne devez pas accepter cela.’ Le Brésil est sur une période très difficile. La santé mentale des gens a disparu. Les gens sont malades au Brésil. Aujourd’hui, il (Jair Bolsonaro) a divisé le pays avec cette histoire comme quoi il va arrêter la corruption. C’est n’importe quoi ! Bolsonaro profite des évangéliques parce qu’au Brésil, c’est très fort » a déclaré l’ancien dirigeant et responsable de l’OL.

« Si on discute avec Neymar, portes fermées pendant dix minutes, je pense qu’il va comprendre les choses »

Dans un second temps, il a tenu à envoyer un message à Neymar. « Au Brésil, il y a cinq chaînes de télévision. Sur l’une d’elle, un pasteur demande à tout le monde de voter pour Bolsonaro. C’est un pays qui ne réfléchit pas tout seul (…) Bolsonaro a déjà menacé ouvertement ces ministres. Le Covid a aussi amené une crise mais les familles sont divisées. Certains choisissent Bolsonaro parce que c’est leur caractère. Si on discute avec Neymar, portes fermées pendant dix minutes, je pense qu’il va comprendre les choses » a confié Juninho.

« Je ne supporterai plus la Seleçao quand Neymar sera sur le terrain »

D’autres personnalités sportives se montrent moins diplomates. C’est le cas de Walter Casagrande, ancien joueur et consultant sur la chaîne UOL. « Neymar a montré son incohérence, son aliénation et son manque de conscience sociale. Je ne supporterai plus la Seleçao quand Neymar sera sur le terrain. Vous savez pourquoi ? Parce que moi, j’aime mon pays ! » a-t-il confié dans des propos rapportés par L’Equipe. La polémique est lancée.

x