Premier League : Un mercato record

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 25 janvier 2023 à 12h21

Avec près de 500 millions d’euros dépensés lors du mercato hivernal, dont une bonne partie par Chelsea, les clubs de Premier League ont battu un record.

Les clubs anglais ont fait des folies cet hiver. Enfin, surtout un. Car si la Premier League a battu son record de dépenses à l’occasion de ce mercato hivernal selon une étude du cabinet Deloitte, avec près de 500 millions déboursés (440 millions de livres sterling, soit un peu plus de 498 millions d’euros), Chelsea y est pour beaucoup. Les Blues ont en effet aligné 180 millions de livres (près de 204 millions d’euros) pour se renforcer, dont quasiment la moitié pour le prodige ukrainien Mikhailo Mudryk (photo), recruté pour 100 millions d’euros au Shakhtar Donetsk. L’autre principale transaction hivernale est à mettre l’actif de Liverpool, qui a acheté Cody Gakpo au PSV Eindhoven moyennant 50 millions d’euros. Et ce record, qui datait de janvier 2018 avec 430 millions de livres, devrait encore augmenter d’ici la clôture du marché des transferts, le 31 janvier.

2,7 milliards d’euros au total

“Janvier 2023 a déjà dépassé le record des dépenses effectuées lors de toutes les fenêtres hivernales précédentes, les clubs de Premier League cherchant à renforcer leurs effectifs avant une seconde moitié de saison cruciale, déclaré Calum Ross, directeur adjoint du groupe Sports Business de Deloitte. Il rappelle que les formations de l’élite ont investi “massivement” dans leurs effectifs cette saison, avec plus de 2,4 milliards de livres (2,7 milliards d’euros) dépensés au total lors de cet exercice 2022-2023 : “L’arrivée de nouveaux propriétaires et la disponibilité de ressources financières permettant de débourser des sommes importantes pour maximiser les performances continuent de contribuer aux niveaux de dépenses record.” A noter que Chelsea, qui a également vu débarquer cet hiver Benoît Badiashile, mais aussi Joao Felix (en prêt) ainsi que David Fofana, Andrey Santos et Noni Madueke, et a déboursé 525 millions d’euros depuis l’arrivée du nouveau propriétaire, le milliardaire américain Todd Boehly, pourrait voir sa folie dépensière freinée par l’UEFA, qui s’apprêterait à modifier ses règlements.