Pourquoi les grands acteurs de la finance s’intéressent à Touring SA

L’assureur AG et la banque BNP Paribas Fortis vont mettre la main sur l’ensemble des activités opérationnelles et commerciales du groupe de mobilité Touring. Un accord de principe portant sur l’acquisition de respectivement 75 % (AG) et 25 % (BNP Paribas Fortis) des actions de Touring SA, a en effet été trouvé, annoncent mercredi les trois entités dans un communiqué commun. La finalisation de la transaction dont le montant n’est pas précisé est attendue pour mi-2023. Tous les produits d’assistance et d’assurance voyage de Touring pour les particuliers seront à l’avenir des produits d’AG, mais toujours commercialisés sous le label de Touring et opérés par Touring SA, explique-t-on. “Pour les clients de Touring, rien ne change : ils recevront les mêmes services avec la même qualité assurée par les équipes habituelles de Touring”, souligne le communiqué.

Plusieurs activités

Touring compte plusieurs activités commerciales : la compagnie d’assurance ATV, qui va donc fusionner avec AG, les activités de dépannage en Belgique et à l’étranger, les activités de contrôle technique en Flandre (Autoveiligheid), ou encore Touring Glass.

L’ASBL, qui est l’organe faîtier, “conserve son rôle sociétal de défense de ses membres”, nous a expliqué le CEO de Touring, Bruno de Thibault. Sur les 250 à 300 personnes qu’emploie le groupe, la toute grande majorité sera transférée dans la SA. Le chiffre d’affaires des activités commerciales s’élève à 220 millions pour un Ebitda (résultat opérationnel) d’environ 22 millions.

L’opération autour de Touring s’inscrit dans le cadre de la volonté du secteur financier de mettre en place un écosystème autour de la mobilité, qui connaît des évolutions importantes comme les voitures électriques et connectées. “De telles évolutions allaient demander beaucoup de moyens d’investissement. Touring était encore la seule société indépendante. Rester seul dans un monde qui se globalise était devenu plus dangereux”, poursuit Bruno de Thibault.

Parmi les exemples d’écosystèmes, citons KBC qui est propriétaire de VAB (Vlaams Auto Club). Le Crédit agricole est rentré récemment dans le capital d’Europ Assistance. Et Ethias a pris une participation dans la société d’assistance Ima Benelux. Quant à BNPP Fortis, il détient aussi la société de leasing Arval.

x