Plus belle la vie : que deviennent les acteurs de la série préférée des Français sur France 3 ?

Clap de fin pour la série culte « Plus belle de vie ». Lancé le 30 août 2004, le feuilleton quotidien de France 3 a tiré sa révérence le vendredi 18 novembre. Une fin annoncée après plus de 18 ans d’antenne, 4665 épisodes et 29 primes. Mais que sont devenus les acteurs ? Lors d’une interview accordée à Télé-Loisirs, plusieurs acteurs ont accepté de se confier. Découvrez leurs confidences.

« Plus belle la vie » : la fin

Depuis 2010, la série « Plus belle la vie » n’avait cessé de perdre des téléspectateurs. On compte 5,2 millions de téléspectateurs en 2011. Ce n’est pas tout ! Elle était passée sous la barre des 2,2 millions de fidèles, soit très en dessous des scores du groupe.

La faute à la fois à la multiplication des chaînes, à une usure du concept, et à l’apparition d’autres feuilletons, y compris sur le groupe France Télévisions, avec « Un si grand soleil » depuis août 2018. N’empêche que même avec des audiences en hausse, les téléspectateurs l’ont déjà su, « Plus belle la vie » va prendre fin.

Les fans du feuilleton ont mené une bataille pour qu’il continue, en vain. Et même si la direction de France Télévisions avait assuré que les studios de la Belle de Mai vont continuer à tourner, rien n’a été sûr.

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, a assuré dans un communiqué France Télévisions continuerait à investir dans la région de Marseille :

« Dès 2023, nous dépasserons l’engagement pris de 500 jours de tournage supplémentaires à Marseille pour compenser l’impact de l’arrêt du feuilleton », a-t-elle affirmé.

Que sont devenus les acteurs ?

Après la fin de la série « PLus belle la vie », certains acteurs ont trouvé de refuge ailleurs, dans d’autres séries télé. C’est le cas par exemple de Stéphane Hénon. Le policier Jean-Paul Boher tourne en ce moment aux côtés de Laurent Gerra dans un polar pour France 2.

Lors d’une interview à Télé-Loisirs, il a avoué :

« Trois jours après la fin de Plus belle la vie, je suis parti sur Léo Mattéï avec Jean-Luc Reichmann puis j’ai tourné Meurtres à Font-Romeu avec Béatrice de La Boulaye. Là, je m’apprête à jouer dans une fiction avec Laurent Gerra à la montagne. »

Dounia Coesens, l’ex Johanna Marci, elle, est passée d’un feuilleton quotidien à un autre. Elle joue désormais le rôle de Marie dans « Demain nous appartient » sur TF1.

Si la plupart des acteurs et actrices tournent, d’autres en revanche, ont décidé de raccrocher ou encore de changer de métier, temporairement ou définitivement. C’est le cas de Michel Cordes, l’emblématique patron du Bar du « Mistral », qui consacre désormais tout son temps à la sculpture sur bois.

Il y a également d’autres acteurs de « Plus belle la vie » qui se sont lancés dans la musique, comme Laurent Kérusoré, qui a incarné pendant 17 ans le fils de Roland Marci et qui sortira prochainement une chanson sur le harcèlement ou encore Théo Bertrand, alias Kévin Bélesta, qui, en fin d’année, a rappé dans un clip un poil surréaliste avec Jean Lassalle.

Quand il a été questionné sur ses projets de 2023, l’acteur a répondu en disant :

« Je me suis fait construire une maison dans le Verdon mais, avec le travail, je n’avais pas eu le temps d’en profiter. J’ai aussi un single qui s’appelle Barbara, qui sortira le 8 mars. Il évoque les violences faites aux femmes. L’album suivra. Je développe un projet de théâtre. Ça serait une belle surprise pour les fans de Plus belle la vie…»

« Plus belle la vie » : une suite en vue ?

L’arrêt de « Plus belle la vie » semble avoir sonné et c’est triste pour tous les fans. Il y a une chance que la série continue ailleurs et peut-être différemment en 2023 via une scop.

Dans une lettre ouverte, les techniciens de « Plus belle la vie » ont décidé d’interpeller les élus sur l’arrêt éventuel du feuilleton « Plus belle la vie ». Ils leurs demandent d’œuvrer pour une prolongation. Une prolongation qui ne briserait pas l’élan donné par cette production en termes d’activité. Mais aussi en termes et de compétences dans l’audiovisuel à Marseille.

Il faut savoir que « Plus belle la vie », c’est « 572 jours de tournage par an » (sur un total de 1 434 jours de tournage dans la ville). Par ailleurs, un studio emploie 600 intermittents (l’équivalent d’une entreprise de 120 personnes) et 30 000 jours sous contrat par an. Dans cette lettre d’espoir, il a été écrit :

« L’échéance rapide et brutale ne nous laissera pas le temps ni de développer de nouveaux programmes ni une nouvelle vitrine pour la ville »

Une prolongation de PBLV permettrait « à la Région, à la ville et aux producteurs nationaux et internationaux de s’intéresser à nos atouts et de créer de nouveaux contenus ».

Source : Telestar