Ouverture à Abidjan des travaux de la 2ème édition du Salon des collectivités territoriales avec le Maroc comme invité d’honneur

Le Maroc est représenté par une forte délégation composée des présidents des Associations des présidents des collectivités territoriales (ARM, AMPCPP et AMPCC), des présidents et élus de régions, de préfectures et provinces et de communes, ainsi que des représentants de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) et de Marchika Med.

Cet événement de trois jours, qui se tient sous le thème ’’Développement des territoires: Actions publiques et solutions privées’’, est co-organisé par l’Assemblée des régions et districts de Côte d’Ivoire (ARDCI), l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) et Shine Event.

Le Salon des Collectivités Territoriales (SACT ) vise à créer un cadre inclusif de réflexion et de rencontre entre les acteurs, les partenaires, les décideurs et le grand public sur les questions liées à la décentralisation et au développement local.

Il est aussi le rendez-annuel de tous les acteurs de la commande publique et l’ensemble de leurs partenaires institutionnels et privés, les partenaires spécialisés dans la gestion, les services, l’aménagement et le développement des collectivités territoriales.

Le Salon des collectivités constitue, selon la commissaire générale, Penda Dramera, une occasion à point nommé pour permettre à tous les acteurs de se réunir et transformer l’opportunité offerte dans la nouvelle dynamique de développement régional.

Cette deuxième édition du SACT réunit les agents de l’administration du territoire, des ministères en charge de l’économie, des infrastructures, de l’éducation et autres, les collectivités elles-mêmes (mairies, conseils régionaux, districts autonomes), le secteur privé et des Centres de recherche.

Elle s’articule autour d’activités promotionnelles et commerciales (exposition, vente, présentation de savoir-faire,…), scientifiques (ateliers, sessions plénières et thématiques), de networking (rencontre BtoB, partages d’expériences, etc.) et médiatiques (conférences de presse, cérémonies de récompenses,…).

L’objectif général visé par cette édition est d’offrir à tous les acteurs une plateforme de réflexions et de partages de solutions pour le développement de nos régions et collectivités, soulignent les organisateurs.

«Collectivités territoriales : quelle opérationnalisation de la décentralisation pour relever les grands défis de société», «Le rôle des femmes dans les systèmes alimentaires locaux», «Mécanismes et dispositifs pour accroitre l’attractivité des territoires», «Urbanisation et sécurité alimentaires», sont autant de sujets qui seront développés par les participants, dans le cadre de panels et d’ateliers.

Les débats porteront aussi sur «L’accès des collectivités aux financements alternatifs», «Le secteur privé, une variété de savoir-faire et de savoir-être au service du développement local», «La recherche-action, un levier pour le développement local», et le «Programme de performance des villes partenaires et label commune citoyenne».

Le premier Salon des collectivités territoriales (régions et communes), tenu en 2019, avait pour thème “Villes et territoires durables à l’horizon 2030”.

Il a été marqué par 47 stands, 150 exposants, 1200 visiteurs, et plus 180 rencontres B to B organisées par la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) d’Abidjan.