Orange et 3 opérateurs européens s’associent pour la communication holographique

Orange s’associe avec l’allemand Deutsche Telekom, l’espagnol Telefónica et le britannique Vodafone pour expérimenter la première plateforme européenne de communication holographique. Cela s’effectue avec une start-up.

Orange Logo

Des opérateurs européens travaillent sur la communication holographique

Concrètement, ce projet pilote, réalisé avec la start-up spécialisée Matsuko, consiste à intégrer des hologrammes dans les communications vidéo, grâce notamment aux possibilités offertes par la 5G (comme sa très faible latence).

« L’objectif est de permettre à une personne, munie simplement d’un smartphone 5G, de se filmer avec la caméra et d’apparaître à ses interlocuteurs en hologramme 3D haute définition », ont expliqué les opérateurs dans un communiqué commun. « La caméra frontale du smartphone permet de capturer une image holographique en trois dimensions en temps réel, qui est ensuite diffusée et traitée par un algorithme de rendu 3D de très haute technologie », ont-ils encore détaillé.

La première phase de la collaboration entre les opérateurs et Matsuko étant désormais achevée avec succès, les parties continueront à améliorer la technologie de la solution en se concentrant sur les besoins en matière de qualité du service. Elles examinent actuellement les possibilités offertes par la mobilité en 5G, notamment pour organiser des événements ou des présentations virtuelles d’un réalisme époustouflant. Les applications futures pourraient inclure des interactions en face à face ou en petits groupes permettant d’améliorer la communication pour les clients grand public ou entreprises. Ces progrès en matière de réalisme des hologrammes sont liés à l’évolution des technologies de mobile edge computing, qui permettent de traiter les données des applications au plus proche des clients, ce qui améliore grandement la latence et procure une économie de bande passante, deux éléments essentiels pour une expérience de réalité mixte fiable et saisissante.

Ni les montants des investissements ni le calendrier d’éventuelles applications commerciales de ce projet pour les particuliers ou les entreprises n’ont toutefois été communiqués.

x