Notilus entend tirer les fruits de son intégration dans Cegid

Notilus et Goelett. Ces deux acteurs ont fait l’actualité de l’univers du voyage d’affaires ces derniers mois. Le premier, spécialisé dans la gestion des notes de frais, par son entrée, le 1er juillet dernier, dans le giron de Cegid, un des poids lourds mondiaux pour les ERP et autres solutions de gestion cloud dédiée aux métiers de la finance et des ressources humaines. L’autre, la plateforme de réservation Goelett, est depuis quelques semaines le nouveau nom de baptême de la branche voyages de Rydoo depuis son rachat par CDS.

L’un comme l’autre étaient déjà, dans leur ancienne vie, partenaires de l’agence Havas Voyages. Depuis cinq…

Notilus et Goelett. Ces deux acteurs ont fait l’actualité de l’univers du voyage d’affaires ces derniers mois. Le premier, spécialisé dans la gestion des notes de frais, par son entrée, le 1er juillet dernier, dans le giron de Cegid, un des poids lourds mondiaux pour les ERP et autres solutions de gestion cloud dédiée aux métiers de la finance et des ressources humaines. L’autre, la plateforme de réservation Goelett, est depuis quelques semaines le nouveau nom de baptême de la branche voyages de Rydoo depuis son rachat par CDS.

L’un comme l’autre étaient déjà, dans leur ancienne vie, partenaires de l’agence Havas Voyages. Depuis cinq ans en effet, ces trois acteurs collaborent autour de projets en commun pour proposer une offre de services clé en main à leurs clients. Un partenariat qui se prolonge à travers une offre fluide et interconnectée mêlant les services de l’agence, la technologie du self booking tool Goelett et la solution de gestion de la mobilité de Notilus en matière de notes de frais, de déplacements professionnels et de flotte automobile. « Ce partenariat 100 % français avec Havas Voyages et Goelett renforce notre volonté de simplifier le voyage d’affaires, de la planification à la note de frais« , a déclaré Gilles Bobichon, directeur de Notilus, A Cegid Company.

L’ajout de « A Cegid Company » à côté du nom de la solution anciennement développée par Dimo Software en dit beaucoup sur la nouvelle force de frappe marketing acquise par Notilus avec son intégration dans la business unit Finances de Cegid. « C’est un vrai accélérateur en matière d’image, remarque Cédric de Martimprey, directeur commercial des activités de Notilus. Nous bénéficions de la puissance de Cegid à tous les niveaux. Pour le marketing et la communication, mais aussi avec force de ventes démultipliée.« 

En effet, les équipes commerciales peuvent désormais proposer la brique « travel & expense » à tous les clients équipés des solutions de gestion comptable, trésorerie ou RH de Cegid ou lors des futurs appels d’offres. Le tout, avec un outil optimisé par rapport à la gestion des notes de frais proposée de manière générique dans les ERP. Un intérêt déjà constaté par Cédric de Martimprey : « Dès la première semaine de notre intégration, six entreprises clientes de Cegid ont souhaité étudier un projet notes de frais.« 

Quant aux relations historiques de Notilus sur la partie voyages ou son modèle agnostique basé sur des connexions développées avec les principaux SBT et des agrégateurs tels CDS pour l’hôtellerie ou Carbookr pour la location de voitures ou encore la SNCF, ces intégrations facilitées donnent du poids pour convaincre les entreprises. « Pour une entreprise, il est toujours plus facile de changer d’agence de voyages que d’outil ERP, constate Jérome Alla, responsable des partenariats de Notilus. Quand un projet voyage d’affaires et frais professionnels est mis en place dans une entreprise, c’est souvent l’interfaçage avec ses outils RH et comptabilité qui demande le plus de temps. Mais tout ce travail-là, nous l’avons déjà fait. »

Alors que d’autres acteurs avaient étendu leur place dans le monde du voyage d’affaires en rapprochant la partie réservation ou paiement des notes de frais, la percée de Cegid dans le domaine du travel & expense passe donc par la porte des solutions de gestion d’entreprise. A la manière de ce qu’avait pu faire avant lui le groupe allemand SAP et son rachat de Concur en 2014. « Notre offre venant en complément de la leur, ils ne nous ont pas racheté par hasard« , souligne Cédric de Martimprey. D’autant que se profile l’expansion internationale de la solution Notilus alors que Cegid entend doubler son chiffre d’affaires dans les années à venir dans le cadre de sa stratégie ‘Forward 2026’.