Nicolas Bedos boudé par les César 2023 : très déçu, il réagit à sa manière à l’absence de nomination

Nicolas Bedos en a gros sur le coeur. Le cinéaste a poussé un coup de gueule suite à l’annonce des nominés pour les César. Son film, Mascarade, ne fait pas partie des potentiels primés.

L’année dernière, Nicolas Bedos avait été honoré de voir son dernier film Mascarade mis en avant lors du Festival de Cannes. Le réalisateur avait pu voir ses acteurs, Pierre Niney et Isabelle Adjani notamment, être acclamés. Mais voilà que le cinéaste se trouve aujourd’hui très déçu. En effet, alors que la liste des nommés aux César a été dévoilée le mercredi 25 janvier 2023, Nicolas Bedos doit constater que Mascarade ne compte aucune nomination. Un coup dur pour le fils de Guy Bedos qui n’a pas manqué de pousser un coup de gueule sur Instagram. “Une pensée pour toute l’équipe qui a fait – une fois de plus – un travail fabuleux”, commence-t-il par saluer.

Pour lui, cette absence de nomination est une épreuve pour ses équipes : “Les actrices, les acteurs, les décors, les costumes, le montage, la musique : votre talent et votre confiance, c’est la plus belle des récompenses. On lève la tête et on avance”, a-t-il conclu. S’il a été assez choqué de ne pas être nominé, de nombreuses célébrités ont elles aussi partagé leur étonnement. “C’est une vanne ? Sérieux ? Si Mascarade c’est zéro nomination il faut que tous les autres films soient TRRRRRRRÈS FORTS… Bravo Nicolas pour ce sublime film”, a commenté Philippe Caverivière. “C’est n’imp moi c’est mon préféré”, a encouragé de son côté Laura Smet. “WTF !?? Abusé, le problème c’est que c’est le métier qui vote et pas le public … et tu fais malheureusement des jaloux”, a conclu Frédérique Bel.

La liste des nommés aux César

Pour cette nouvelle édition des César, les films En corps de Cédric Klapisch, La Nuit du 12 de Dominik Moll, Les Amandiers réalisé par Valeria Bruni-Tedeschi, Pacifiction – Tourment sur les îles d’Albert Serra, L’Innocent réalisé par Louis Garrel sont nommés pour le César du Meilleur film. En ce qui concerne la meilleure réalisation : Cédric Klapisch pour En corps, Dominik Moll pour La Nuit du 12, Louis Garrel pour L’Innocent, Cédric Jimenez pour Novembre et Albert Serra pour Pacifiction – Tourment sur les îles, ont eux aussi été nommés.