Netflix promet de la bagarre avec la bande-annonce de la série de Refn (Drive)

Netflix dévoile une nouvelle bande-annonce pour sa série Copenhagen Cowboy, créée par Nicolas Winding Refn, le réalisateur de Drive.

Parmi les filmographies déstabilisantes, voire dérangeantes, qui parcourent le monde cinématographique, celle du réalisateur danois Nicolas Winding Refn se distingue particulièrement. Le metteur en scène s’est révélé à la critique avec la trilogie Pusher avant de séduire le public avec l’hypnotique Drive, ovni sous influences, à l’esthétique léchée et à la bande-son mémorable. Ses longs-métrages qui ont suivi n’ont pas fait, en revanche, l’unanimité, que ce soit Only God Forgives ou The Neon Demon.

Depuis, Nicolas Winding Refn s’est tourné vers les séries télévisées. Après une première expérience chez Amazon avec Too Old to Die Young, le cinéaste a offert ses services à Netflix et a développé, pour la plateforme, une série policière, Copenhagen Cowboy. Copenhagen Cowboy s’est déjà dévoilé dans une première bande-annonce colorée. Et Netflix vient de révéler un deuxième trailer avec une date de sortie.

 

 

À l’image de l’œuvre entière de Nicolas Winding Refn, cette bande-annonce de Copenhagen Cowboy soulève un grand nombre d’interrogations, tant son montage cryptique déconcerte en la regardant. On retrouve l’univers prisé par le réalisateur, traversé par des spectres urbains, constitués de chair et de sang. La photographie, toujours très soignée, souligne les couleurs chatoyantes affichées à l’écran. En outre, ces images promettent un spectacle fait de violence et de son, une constante pour le cinéaste. La musique employée, comme souvent dans la filmographie de Nicolas Winding Refn, se démarque d’ores et déjà, rythmant les plans étranges qui défilent sous nos yeux.

Quant à l’intrigue, elle demeure encore sacrément mystérieuse. A priori, l’histoire se concentrera sur les rapports conflictuels entre la jeune Miu et la pègre de Copenhague. Selon le synopsis anglais, “en quête de justice et de vengeance, elle rencontrera son ennemi juré, Rakel, alors qu’ils se lancent dans une odyssée à travers le monde sauvage et le surnaturel”. Du pur Refn donc, dont les quelques plans fugaces dédiés à la chorégraphie des combats, le sabre cher à Baby cart (l’un des films préférés du metteur en scène), renvoient d’ailleurs directement à Pusher, Drive ou Only God Forgives.

 

Copenhagen Cowboy : photoMiu, une samouraï colorée plongée dans le Copenhague mafieux ?

 

Ce serait un pléonasme de qualifier cette bande-annonce de Copenhagen Cowboy de déroutante, surtout si on connait un minimum le style de Nicolas Winding Refn. On espère tout de même que la narration du nouveau bébé du réalisateur de Drive soit plus maîtrisée que celle de sa précédente série Too Old to Die Young. Copenhagen Cowboy débarquera sur Netflix le 5 janvier 2023.

x