Muzillac. L’Art fait son cinéma une fois par mois

Le projet de l’école d’arts plastiques Plebe Gabela de créer Ciné art est en bonne voie : « Depuis quelques mois, nous travaillons sur ce projet de partenariat avec le cinéma Jeanne-d’Arc de Muzillac (Morbihan), indique Sarjane, présidente de l’association. L’idée est de programmer un film par mois, en lien avec notre thématique de l’école. Cette année, nous avons choisi de travailler sur l’Odyssée du vivant. C’est-à-dire l’homme, la nature, la faune, la flore, les espèces animales, le rapport entre l’homme, la nature et les animaux, la démarche écologique, la disparition des espèces… »

« Il était une forêt »

Le premier film programmé s’intitule Il était une forêt, un documentaire de Luc Jacquet, sur une idée de Francis Hallé, botaniste, expert mondial des forêts primaires. Ce film propose une immersion dans les forêts tropicales, créées en l’espace de sept siècles, comment elles vivent depuis les premières pousses jusqu’aux interactions entre les végétaux et les animaux. Le documentaire s’ouvre sur un travelling qui part d’un détail en bas d’un arbre, et finit sur une vue de la canopée où est installé Francis Hallé, le botaniste, explique Arnaud Gouegnas. Ce dernier a parcouru les forêts du Pérou et du Gabon, allant à la rencontre d’une grande diversité d’espèces végétales comme le Moabi, le figuier étrangleur, les lianes passiflores.

Francis Hallé, fervent défenseur des forêts, a écrit plusieurs livres édités chez Actes Sud et créé un jeu de société sur le thème de la forêt.

Élargir la culture à travers le cinéma

En créant Ciné art, nous souhaitons élargir la culture à travers le cinéma. C’est aussi le rôle d’un artiste d’interpeller sur les problèmes de déforestation, des incendies, précise Sarjane. C’est une autre façon d’appréhender les relations entre l’art plastique, le langage et l’écrit. Cette représentation sera suivie d’un échange entre les spectateurs et les membres de Plebe Gabela.

La programmation alternera des films pour adultes, enfants, tout public, au rythme d’un film par mois d’octobre à juin.

Dimanche 16 octobre 2022, à 17 h, cinéma Jeanne-d’Arc à Muzillac (Morbihan), projection d’un documentaire de Luc Jacquet, sur une idée de Francis Hallé. Tarifs : 5 € et 4,50 € pour les enfants de moins de 12 ans.