Mobileye, filiale d’Intel, dpose une demande de cotation en bourse, premier signe de dgel du march des introductions en bourse dans le secteur des technologies.

Mobileye, l’unit de conduite autonome d’Intel Corp, a dvoil vendredi son dossier pour une introduction en bourse aux tats-Unis, testant le soutien pour une entre en bourse de haut niveau alors que le march des nouvelles missions s’est pratiquement effondr.

Le march mondial des introductions en bourse de socits technologiques connat sa pire scheresse depuis prs de deux dcennies. Selon les donnes de Dealogic, les inscriptions amricaines ont permis de lever un peu plus de 7 milliards de dollars jusqu’ prsent cette anne. L’anne dernire, les introductions en bourse traditionnelles, l’exclusion des socits d’acquisition vocation spciale, avaient lev un montant record de 154 milliards de dollars.

L’introduction en bourse de Mobileye, qui intervient dans la foule des dbuts fracassants de Porsche en Europe, pourrait toutefois tre un signe prcoce de l’amlioration du sentiment des investisseurs.

Si les dbuts de Mobileye sont bien accueillis, cela pourrait enhardir d’autres grands noms comme Instacart, Reddit et ServiceTitan, qui ont report leurs introductions en bourse plus tt cette anne jusqu’ ce que le march s’amliore.

Plus tt en septembre, la division d’assurance-vie et de retraite d’AIG Inc, Corebridge Financial Inc, a lev 1,68 milliard de dollars lors de la plus importante introduction en bourse de l’anne, bravant la volatilit du march et mettant fin une accalmie de sept mois dans les principales cotations.

BRAVER LA VOLATILIT

Mobileye, qui a dpos confidentiellement sa demande d’introduction en bourse plus tt cette anne, a dclar des revenus de 854 millions de dollars au premier semestre, soit un bond de 21 % par rapport la priode de l’anne prcdente, selon sa demande d’introduction en bourse. En 2021, Mobileye a enregistr des revenus de 1,4 milliard de dollars.

Reuters a t le premier rapporter en avril que Mobileye avait fait appel aux banques d’investissement Goldman Sachs Group Inc et Morgan Stanley pour diriger les prparatifs de l’entre en bourse de l’unit de voitures autopilotes.

Dans son dpt de vendredi, Mobileye a confirm que Goldman Sachs et Morgan Stanley sont les principaux souscripteurs.

Mobileye prvoit de coter ses actions sur le Nasdaq sous le ticker “MBLY”.

Mobileye n’a pas encore fix de fourchette de prix pour son introduction en bourse, mais Reuters a rapport que la socit pourrait viser une valorisation aussi leve que 50 milliards de dollars pour la vente de ses actions.

Une source familire avec la question a dclar vendredi que Mobileye pourrait revoir la baisse son estimation de la valorisation de l’IPO en raison des conditions dfavorables du march.

Intel n’a pas rvl la participation qu’il conservera dans l’unit lorsqu’elle entrera en bourse, mais le gant des puces a prcdemment dclar qu’il s’agirait d’une participation majoritaire.

L’entre en bourse de Mobileye fait partie de la stratgie plus large d’Intel, sous la direction de son directeur gnral Pat Gelsinger, visant redresser son activit principale.

Mobileye, une socit isralienne qu’Intel a achete pour environ 15,3 milliards de dollars en 2017, utilise un systme bas sur une camra avec un rgulateur de vitesse adaptatif et une assistance au changement de voie dans les voitures sans conducteur.

En plus des puces et des logiciels de conduite autonome, Mobileye propose une technologie d’assistance au conducteur et une technologie de cartographie qui sont utilises aujourd’hui.

Mobileye, qui compte parmi ses clients BMW, Audi, Volkswagen, Nissan, Honda et General Motors, a t un point positif pour Intel, qui doit faire face la concurrence acharne de Nvidia Corp et de Qualcomm Inc. dans le domaine de la fabrication de puces (reportages supplmentaires de Bhanvi Satija et Niket Nishant Bengaluru ; corrections de Sriraj Kalluvila et Richard Chang).

x