Michèle Guyon, le nouveau visage de l’office de tourisme du grand Vézelay

Il regroupe les communautés de communes du Serein et Avallon Vézelay Morvan. Depuis un mois, l’office de tourisme destination grand Vézelay a une nouvelle directrice, Michèle Guyon. Elle qui a travaillé pendant 22 ans au sein de l’agence de développement touristique connaît bien le secteur.

12 % de visiteurs en plus à la fin octobre

Pour ce qui est du bilan de la saison, les derniers chiffres, arrêtés au mois d’octobre sont plutôt bons relève la nouvelle directrice : “C’est une bonne saison, avec 32.684 personnes accueillies dans les bureaux d’information touristique, en augmentation de 12 % par rapport à 2021, même si cela reste en deçà des chiffres d’avant covid”. Parmi ces 32.684 touristes, 70 % sont Français, le reste se répartit entre Pays Bas, Belgique, Allemagne et Italie. Autre chiffre positif pour l’office de tourisme, ceux de la commercialisation : “Ce sont les packages que l’on vend à des groupes, des balades commentées. On a 35 % de chiffre d’affaires en plus par rapport à 2021”.

De quoi donner des axes de travail pour développer l’office de tourisme destination grand Vézelay.

“Mon idée c’est de consolider et poursuivre les actions qui ont été mises en place tout en s’appuyant sur les partenaires”.

Michèle Guyon (Directrice de l’office de tourisme destination Grand Vézelay)

Dans le détail, elle souhaite améliorer le plan de promotion et de communication pour fédérer les acteurs locaux du tourisme. “Le but c’est de faire rayonner la destination au niveau local et national”.

Et pour augmenter ce rayonnement national, son plan est de faire plus salon, plus de communication avec les partenaires, organiser des éductours pour les professionnels, ces journées gratuites, organisées pour les inciter à faire découvrir le territoire.

“La commercialisation fonctionne très bien, ça, je compte la poursuivre et l’accentuer. Il y a des choses qui ne sont pas encore utilisées que j’aimerais plus utiliser comme notre base de clients : autocaristes, agences de voyages, associations…” continue Michèle Guyon.

Séjours courts, retour des voyageurs étrangers, boom des campings… les spécificités d’une “bonne saison” estivale dans l’Avallonnais

La crise sanitaire ayant été marquée par quelques périodes d’absence de l’ancienne directrice, Michèle Guyon relève. “Il faut recentrer et prioriser les choses qui ont pu manquer de structure en raison de ces absences.”
Parmi ses missions, Michèle Guyon compte aussi faire le tour des nombreux acteurs du tourisme sur le territoire afin de les fédérer.

“C’est un territoire qui est magnifique, avec Vézelay en tête de pont, mais aussi des atouts à Avallon, la vallée du Cousin, Noyers qui avait été élu plus beau village de France ou encore Châtel-Censoir avec l’entrée du canal du Nivernais ou encore Quarré-les-Tombes.”

Michèle Guyon (empty)

“Faire redécouvrir leur territoire aux locaux”

Parmi les autres axes de développement, elle compte sur le tourisme vert et le tourisme patrimonial pour attirer un public parisien et lyonnais ainsi que celui des départements limitrophes. Pour le reste “il n’y a pas encore d’éléments d’analyse sur la clientèle étrangère, mais c’est aussi quelque chose à développer. Par exemple je vais bientôt participer à un salon en Belgique. On muscle un peu parce que c’est une clientèle qui vient facilement chez nous”.

Autre axe de développement, dans la continuité de ce qui était fait avant : le slow tourisme. “Il se prête bien au territoire. Même au-delà de ça, essayer de faire redécouvrir leur territoire aux locaux par le biais de plein de petites actions de promotion de l’offre locale”.

 

[email protected]