Michèle Clément, Isabelle Garnier, Dariusz Krawczyk (dir.), L’Autorité de la parole spirituelle féminine en français au XVIe siècle

Ce volume explore la question de l’autorité de l’écriture spirituelle féminine au XVIe siècle en France. En s’appuyant sur les textes littéraires, les discours polémiques et les mémoires, les autrices et auteurs évaluent sur l’espace d’un siècle élargi l’émergence du discours religieux écrit par des femmes en langue française, ainsi que les contradictions, les difficultés et les soutiens que rencontrent les initiatives féminines chrétiennes. En croisant les sources et les approches, ils ouvrent des perspectives prometteuses sur un sujet jusqu’alors inexploré en tant que tel.

Lire l’Avant-Propos…

This book provides new perspectives on the question of the authority of female spiritual writing in sixteenth-century France. Drawing on literary texts, polemical discourses, and memoirs, the essays by leading scholars explore the emergence of religious discourse written by women in French language, the contradictions, difficulties, and support on the part of men for Christian women’s initiatives over the course of an extended century. By crossing sources and approaches, they open promising perspectives on an unexplored subject.

Table des matières

Michèle Clément, Introduction: L’Autorité spirituelle féminine au XVIe siècle : possibilités et revendications
Isabelle Garnier, Gabrielle de Bourbon, Catherine d’Amboise, Marguerite de Navarre : l’essor de l’autorité spirituelle féminine au début du XVIe siècle

Partie 1. Modèles de l’autorité spirituelle féminine

Anne Debrosse, Les petites sœurs des Pères : stratégies de légitimation des écrivaines spirituelles aux XVIe et XVIIe siècles
Daniela Solfaroli Camillocci, Femmes témoins, femmes actrices : modèles bibliques et exemplarité des femmes dans l’Epistre très utile de Marie Dentière 
Barbara Marczuk, L’autorité des veuves bibliques dans les Œuvres chrestiennes de Gabrielle de Coignard 
Marie-Laurentine Caëtano, Gabrielle de Coignard et l’autorité d’un « je » lyrique féminin : « La postérité lira des vers de moy » 
Daniel Fliege, L’autorité de Vittoria Colonna et le pétrarquisme spirituel. Gabrielle de Coignard, Philippe Desportes et le premier sonnet des Rime spirituali 
Simone de Reyff,  Marguerite de Navarre, Élisabeth Tudor, Catherine Parr, Jean Bellemain : une réflexion multipliée 

Partie 2. Affirmation de l’autorité spirituelle féminine

Isabelle Fabre, L’autorité spirituelle de Marguerite de Navarre dans le Triumphe de Prudence de Thenaud 
Dariusz Krawczyk, Figures féminines d’autorité spirituelle dans les œuvres de Marguerite de Navarre
Simone de Reyff, Marques textuelles d’autorité dans Les Prisons de Marguerite de Navarre
Marie-Laurentine Caëtano, Les textes liminaires d’Anne de Marquets : le récit de publication comme expression de l’émergence d’une autorité spirituelle
Caroline Trotot, L’écriture mémorialiste de Charlotte Arbaleste, humble incarnation de la parole spirituelle ?
Audrey Duru, Compétences lettrées et autorité spirituelle au féminin : les vies parallèles de Suzanne Habert et Jaqua Françoise Pautrard

Notice sur les contributeurs & contributrices…

Volume publié sous la direction de

Michèle Clément, professeure de littérature française de la Renaissance à l’Université Lyon 2, travaille sur les discours spirituels (XVIe-XVIIe s.), l’humanisme et l’imprimerie à Lyon, la résurgence du cynisme et sur l’émergence littéraire des femmes au XVIe siècle.

Isabelle Garnier, professeure en littérature française à l’Université Lyon 3, travaille sur la diffusion et la réception de l’œuvre de Marguerite de Navarre et des autrices du XVIe siècle, l’édition de leurs textes poétiques, et la notion de connivence linguistique à l’ère de la confessionnalisation.

Dariusz Krawczyk, maître de conférences en littérature française à l’Université de Varsovie, consacre ses travaux à la poésie de la première Renaissance française, surtout à Marguerite de Navarre et les poètes du cercle de Clément Marot. Il travaille aussi sur la question de la civilité au XVIe siècle.

Michèle Clément is a Professor of French Renaissance literature at the University of Lyon 2 (France). She works on the spiritual discourses of the 16th and 17th centuries, on humanism and printing in Lyon, on the resurgence of cynicism and on the literary emergence of women in the 16th century.

Isabelle Garnier, professor of French literature at the University of Lyon 3, works on the dissemination and reception of the works of Marguerite de Navarre and other women authors of the sixteenth century, the publication of their poetic texts, and the notion of linguistic connivance in the era of confessionalization.

Dariusz Krawczyk, assistant professor in French literature at the University of Warsaw, devotes his work to the poetry of the early French Renaissance, especially to Marguerite de Navarre and the poets of Clement Marot’s circle. He also works on the question of civility in the sixteenth century.

x