Mercato LOSC : Un imbroglio en interne qui passe mal !

Le LOSC a appris hier son prochain adversaire en huitièmes de finale. Les Lillois affronteront donc l’Olympique Lyonnais, un tirage peu favorable qui débouchera sur une rencontre au sommet pour deux équipes non-européennes cette saison. Cependant, un bruit de couloir vient semer la discorde au sein des supporters. Explications.

Illustration : "Mercato LOSC : Un imbroglio en interne qui passe mal ! "
© Twitter officiel LOSC

Les Dogues se seraient bien passés d’une énième polémique. Dans une phase aller plutôt mal payée au vu du jeu mis en place par Paulo Fonseca, les Lillois ont connu la polémique Mohamed Bayo avec la sortie impromptue de la recrue en boite de nuit quelques heures avant la réception du PSG. Puis, un fort contentieux entre les supporters nordistes et le coach après des sifflets et des critiques respectivement peu appréciés. Désormais, c’est le traitement d’un joueur en interne qui a suscité une certaine colère envers les dirigeants.

Incompréhension ou manque de respect ?

En effet, si le mercato hivernal des Lillois est jusque-là plutôt calme, Benoit Costil devrait arriver dans les prochains jours pour jouer le rôle de doublure d’un Lucas Chevalier en pleine ascension. Toutefois, il semble que le board lillois n’ait pas été très correct avec un concurrent de l’actuel gardien auxerrois. C’est ainsi que Mohammed Toubache-Ter a confié que le LOSC s’intéressait à Romain Salin, actuel 3ème gardien du Stade Rennais, mais qu’un dirigeant avait fait espérer l’ancien gardien du Sporting Lisbonne de manière irrespectueuse. En effet, cela serait la seconde fois que le poste de numéro 2 à Lille lui est proposé, mais là n’est pas le problème puisqu”après le départ de Léo Jardim acté, le portier du Stade Rennais a appris sur les réseaux sociaux que Benoît Costil avait quasiment signé au LOSC. Le gardien de but de 38 ans aurait vécu ce mensonge comme un affront et un profond manque de respect envers sa personne puisqu’il n’a jamais été mis au courant du non-aboutissement de son transfert. Si certains murmurent le nom de Sylvain Armand étant donné le passif de celui-ci en tant que coordinateur sportif à Rennes et désormais au LOSC, ce ne sont que des supputations mais le manque de respect reste déplorable envers un joueur aussi sans histoire que Romain Salin.

Benoît Costil devrait donc signer dans les prochains jours pour faire office de doublure à Lucas Chevalier, au grand dam de Romain Salin persuadé d’une opportunité en or pour ponctuer sa très longue carrière. En attendant, le LOSC continue sa très belle dynamique et affrontera l’OGC Nice dimanche à 13h et espère prendre sa revanche après un match aller perdu à domicile.