Meghan Markle capricieuse ? D’ex-employés des Sussex enfoncent le clou

Accusée d’avoir eu un comportement “dictatorial” avec ses ex-employés, Meghan Markle a toujours nié en bloc. Mais plusieurs anciens membres du personnel des Sussex persistent et signent.

  • Meghan Markle a été pointée du doigt pour son comportement au travail
  • Une enquête a été faite par la Couronne mais les résultats n’ont pas été dévoilés
  • Meghan Markle s’est toujours défendue

Les Sussex doivent avoir les oreilles qui sifflent… Depuis la diffusion de leur documentaire sur Netflix et la publication des mémoires du prince Harry, les parents d’Archie et de Lilibet sont attaqués de toutes parts. Et Meghan Markle se voit rattrapée par une ancienne histoire dans laquelle ses ex-employés l’accusaient de mauvais traitement. La duchesse de Sussex a déjà été qualifiée de “duchesse difficile” à la suite d’allégations sur son comportement “dictatorial” qui aurait incité son assistante Samantha Cohen à démissionner de son poste. Comme le rapportait le The Daily Mail il y a quelques mois, le palais de Buckingham Palace aurait enterré un rapport dans lequel il était affirmé que la duchesse de Sussex aurait eu un comportement déplacé envers son personnel, juste avant son départ aux Etats-Unis lorsqu’elle était encore en Angleterre.

Dans celui-ci, deux anciens cadres accusaient la duchesse de Sussex de les avoir intimidés et “humiliés”. Une de ses anciennes assistantes assurait que Meghan Markle utilisait “la cruauté émotionnelle et la manipulation qui pourraient également être appelées de l’intimidation” envers elle. Et si l’affaire n’a ni été jugée devant la justice ni par la Couronne, les ex-employés de la duchesse de Sussex n’en démordent pas. “Les personnes à qui j’ai parlé s’en tiennent absolument à leur histoire, affirmant que Meghan les a intimidées, a expliqué Valentine Low, autrice de Courtiers: Intrigue, Ambition, and the Power Players Behind the House of Windsor. Je ne peux pas dire la vérité à ce sujet, bien sûr, parce que je n’étais pas dans la pièce et je n’ai pas entendu le côté de Meghan. Mais mes sources restent très fidèles à leur histoire.”

Meghan Markle : “Je suis particulière”

Mais selon la spécialiste, ils sont résignés et ne comptent pas “se battre contre Meghan Markle et le prince Harry”. Dans son podcast Archetypes, la duchesse de Sussex répondait à ces rumeurs et se décrivait comme “particulière” tout en rejetant les critiques en bloc. “Dire aux gens ce dont vous avez besoin ne vous rend pas exigeant pour autant”, a-t-elle répété. Accusée par d’ex-employés, qui ont même été jusqu’à déposer plainte contre elle, Meghan Markle s’est dit frustrée et a expliqué qu’au travail, elle se “recroquevillait” et “marchait sur la pointe des pieds” de peur d’être perçue de façon négative. “Je suis particulière, je pense qu’une marée haute soulève tous les navires, nous allons tous réussir, ajoutait Meghan Markle. Dites simplement ce dont vous avez besoin. Vous êtes autorisé à définir une limite. Vous avez le droit d’être clair, cela ne vous rend pas exigeant. Cela ne vous rend pas difficile, cela vous rend clair”.