» MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d’euros pour soutenir le développement de traitements innovants MyPharma Editions

Publié le
jeudi 24 novembre 2022

MedinCell et la BEI signent un nouveau contrat de prêt de 40 millions d'euros pour soutenir le développement de traitements innovantsLe nouveau prêt signé entre la Banque européenne d’investissement (BEI), soutenue par le Plan d’investissement pour l’Europe, et la société pharmaceutique MedinCell est destiné à soutenir le développement son portefeuille de traitements innovants. Celui-ci est déjà composé de plusieurs produits injectables à action prolongée au stade préclinique et clinique. Un premier traitement utilisant la technologie de MedinCell, BEPO®, devrait arriver sur le marché américain au premier semestre 2023.

Grâce à ce nouveau prêt de la BEI qui succède à un précédent financement de 20 millions d’euros en 2018, également soutenu par le Plan d’investissement pour l’Europe, MedinCell va poursuivre sa mission qui est de répondre aux principaux défis de la santé grâce à des traitements innovants. La technologie BEPO® de MedinCell, développant des produits injectables à action prolongée, peut être utilisée pour développer de nouveaux traitements dans de nombreux domaines thérapeutiques tels que la schizophrénie, la contraception, le paludisme, la gestion de la douleur, etc.

BEPO® permet de contrôler et de garantir l’administration à dose thérapeutique optimale d’un traitement pendant plusieurs jours, semaines ou mois grâce à une simple injection qui crée un dépôt entièrement biorésorbable. BEPO® est conçu pour potentiellement développer des traitements plus efficaces, améliorer l’observance des patients, rendre les traitements plus accessibles et réduire leur empreinte environnementale.

Christophe Douat, président du directoire de MedinCell déclare : « Ce nouveau prêt de la BEI donne à MedinCell les moyens de continuer à innover et à développer des traitements à action prolongée dans de nombreux domaines thérapeutiques susceptibles de changer la donne pour les patients et les soignants. Nous sommes fiers de collaborer une nouvelle fois avec la BEI, un partenaire stratégique qui soutient notre modèle d’entreprise de pharma humaniste et notre mission d’améliorer la santé des patients dans le monde entier. »

Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d’investissement ajoute : « Soutenir l’innovation dans le domaine de la santé pour améliorer le bien-être des patients est une priorité pour la BEI. Ce deuxième prêt à MedinCell reflète notre engagement fort en faveur des entreprises innovantes dans leur secteur d’activité. En tant que banque de l’UE, il est important de leur donner les moyens de développer des technologies qui contribueront, dans le cas de MedinCell, à soigner des personnes qui ont besoin de traitements dans de nombreux domaines thérapeutiques. Ce prêt contribuera à améliorer l’accessibilité, les soins et la qualité de vie des patients en Europe ».

Le commissaire européen à l’économie, Paolo Gentiloni, commente : « Nous sommes déterminés à améliorer la qualité de vie des citoyens de l’UE en investissant dans l’innovation en matière de santé. Cet investissement, garanti par le Plan d’investissement pour l’Europe, en est la preuve et contribue à renforcer la position de l’Europe à la pointe de la recherche et du développement. »

Source et visuel :  Medincell

x