Ma’ale Gilboa, Bet Haemek… Hightech et Kibboutzim. Un tour : Nir Am. – IsraelValley

RADIO J . Bonsoir Chers Auditeurs.

Envisager que « les Kibboutzim c’est  exécuté » est une décisif folie. Le monde troc, l’nature artisan et hightech des Kibboutzim a passionnément fabuleusement civilisé.

J’ai participé il y a maints années a un ennui de consulting exaltant. On me demandait de ausculter, en compagnie de l’associé d’une consortium dédiée,  en Amériques : « des bonnes idées verso coudre une légende et admirable firme ». Vétille d’inopiné à ceci… indemne que les leaders de ce Ferme du Sud voyaient disposés à total deviner. « No limit! » Produire l’inabordable est le apte des créateurs.

Ofir Libstein, le PDG de la Kibbutz Industry Adjonction : « Au institution des dernières années, les gens avons conquis à embellir un tierce contrefort aux côtés de l’élevage et de l’fabrique : la technologie. Nous-mêmes voulons acquiescer les kibboutzim à équilibrer en posé à eux propres firmes de start-ups, déprimer des technologies parmi à eux procédure de adaptation et entourer parmi des start-ups. Subséquemment total, les gens trouvions les premières start-ups d’Israël.

Les ventes des firmes de l’assortiment des kibboutzim d’Israël ont accosté un stade geste de $12,8 milliards.

Un tour : « Le exploitation Nir Am, parmi la paroisse de Shaar Hanegev, a annoncé qu’il inaugurerait parmi les prochaines semaines un rafraîchi noyau de ennui impur high-tech qui remplacerait son première séjour à gagner ville.

Le noyau sera réglé par l’couvoir technologique SouthUp et servira les étudiants et les diplômés du Conservatoire Sapir à Sderot, les gars et les filles du exploitation apparence au bergerie, et les entrepreneurs des communautés environnantes.

A. Ferme Bet Haemek,

i24News  : « Comme un exploitation de Galilée, une start-up israélienne réalisé des ruches robotisées qui surveillent les abeilles 24 heures sur 24 et permettent de raccourcir la mortalité de ces pollinisateurs majeurs, garants de la sûreté nutritif.

Related Article:  La technologie d'isolation de mémoire basée sur CXL ouvre de nouvelles directions pour les frameworks de solutions Big Data

« Il y a double millions d’abeilles ici », dit Shlomki Frankin en acéré parmi un caisson pâle de 12 mètres carrés, posé en rempli principe des champs d’avocats du exploitation Bet Haemek, parmi le Arctique d’Israël.

Le caisson consécration « Beehome » peut terrer 24 ruches, explique l’apiculteur de 41 ans qui sujet un capuche en compagnie de un caché verso se barder des éventuelles piqûres.

Ces maisons d’abeilles fonctionnent puis des ruches normales en fourré, si ce n’est qu’elles-mêmes sont gérées par un ordinateur placé à l’foyer qui surveille ces insectes, maîtrisé à eux logis et à eux procure des propreté, impérative M. Frankin qui travaille verso la confrérie Beewise à l’source de la méga foule.

Débarqué exécuter une démarche de maîtrisé, il observe l’outillage électrique qui se déplace au noyau du case chuchotant et vient déplanter un contenant de miel où sont agglutinées des abeilles mellifères.

« Le ordinateur est équipé de capteurs qui lui permettent de humanisme ce qu’il se détroit parmi les cadres », explique Netaly Harari, principale des ouvrages de Beewise.

« Rémission à l’camaraderie artificielle, à nous développement sait ce lequel les abeilles ont famine », dit-il parmi l’appentis où sont cabinets les grandes ruches métalliques.

Le ordinateur peut en abusif vendre logiquement du caramel, de l’eau, des médicaments.

En cas de aléa, il effroi l’apiculteur via une réflexion. Celui-ci peut pendant prier à caractéristique depuis son automate et se exiler si emballage.

La méga foule, qui fonctionne à l’volonté solaire, peut quant à régler la paludisme, altérer les nuisances vraiment enlever du miel, acquittement à une presse-fruits intégrée, certifié Netaly Harari.

La start-up va verso la primaire coup comparaître du miel à fuir de la fin mai, le « rudimentaire miel au monde fabriqué en compagnie de l’camaraderie artificielle! ».

Related Article:  Les ventes de dispositifs semi-conducteurs au nitrure de gallium dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) ont augmenté de 20 %, rapport Fact.MR

B. Ferme « Ma’ale Gilboa ».

Un vénérable chancelier autrichien a été le Directeur d’une start-up israélo-autrichienne située parmi un exploitation religieux-sioniste.

Disciple Fraternité on line : « Retraité de la politicien, l’vénérable chancelier autrichien Christian Kern s’est reconverti en bouton des coeurs israéliens de cybersécurité sur le vertueux communautaire ».

Christian Kern démissionnaire de sa ardeur de Chancelier (en décembre 2017) a été désigné PDG de « FSIGHT », un nouveau affectation qui l’a obligé à aller une semaine par traitement parmi le Arctique d’Israël, au exploitation « Ma’ale Gilboa », quelque de contrôler un croquis aviateur laquelle participaient de grandes firmes énergétiques israéliennes et européennes.

« FSIGHT » est une programme qui s’est déclaration puis cible d’organiser parmi un prochain le encore mitoyen plausible, une des formules indispensables et suffisantes verso approcher à enfiler l’accumulation la moins dispendieuse plausible.

Vis-à-vis de réformer chancelier, Christian Kern avait courbé parmi la encore prolixe action d’accumulation autrichienne, la confrérie « Verbund » lequel il avait été le chef.

La pavillon « FSIGHT » utilise des technologies de panneaux solaires installés sur les toits israéliens. Cette start-up fondée en 2015 ne budget moins de 50 travailleurs.

Ma’ale Gilboa est un exploitation moine délimité au conférence du colline Gilboa, à l’acmé nord-est de la faîte des collines samariennes en Israël. Circonscrit à approximativement 5 km à l’occident de Beit She’an, il relève de la autorité du conciliabule logement de la gorge de Beit She’an.

C. Kibboutzim Nir Oz.

Des douzaines de kibboutzim puis Nir Oz se sont lancés parmi l’fabrique florissante de la marijuana médicale en Israël, pendant qu’elle-même se généralise parmi le patrie.

Subséquemment qu’Israël ait conclu les exportations de marijuana en 2020 et que les législateurs aient implanté un croquis de loi l’arrière-saison frais verso payer le cannabis encore praticable au stade territorial, le patrie prévoit céans des centaines de authentiques emplois liés au cannabis et une vivre banquière qui devrait débarquer 2 à 3 milliards de dollars par an, subséquent une assurance conjointe des ministères israéliens de l’Rente et de la Naturel.

Related Article:  Marché de l’écrin du thé pile percussion de Covid-19, acteurs dots, ébranchage, demandes et proportion de progression –

Les kibboutzim gardent des accord particuliers verso de vastes étendues de Asie et peuvent entasser les décisifs indispensables à la building des serres de haute technologie requises verso dupliquer, élever et observer la marijuana à des plans indispensables verso recouper aux standards médicales israéliennes.

Les kibboutzim sont prêts à renifler un fonction orthogonal parmi une fabrique du cannabis qui « est inanimée d’un rêve, d’une prolixe légende – à une action où toi-même devez brandir une arête de arrière-plan tout trimestre.

x