L’Union. Les acteurs font une nouvelle escale au bar de la marine

l’essentiel
Théâtre à la Grande Halle, avec Fanny, par la compagnie du théâtre du Pavé, le jeudi 8 décembre à 20 h 30.

Le Théâtre du Pavé avait proposé, en juillet 2021 à la Grande Halle, son interprétation du premier volet de la trilogie de Marcel Pagnol, Marius. La compagnie toulousaine reviendra au même endroit pour présenter la suite, Fanny, le 8 décembre à 20 h 30.

Le titre aurait pu être “en attendant César”. En 2020, les comédiens du Théâtre du Pavé amarraient leur accent sur le Vieux-Port, et visitaient l’échoppe où se tient le premier temps de la trilogie marseillaise de Pagnol, “Marius”. Ils poursuivent leur visite de ce grand classique en proposant dans quelques jours “Fanny” aux Unionais.

Patience avant le 3e volet de la trilogie marseillaise

Depuis plus de 15 ans, cette compagnie toulousaine livre à son public des interprétations de grands classiques, contemporains ou non, français ou étrangers. Son répertoire s’est enrichi grâce à la mise en scène de l’œuvre de Marcel Pagnol. Auteur trop souvent cantonné à un régionalisme provençal, on en oublierait presque son génie d’écriture, capable d’embarquer le spectateur dans une traversée du rire aux larmes.

Alors que Fanny a laissé partir Marius, aspiré par ses vœux d’aventure que lui offre la mer, elle découvre qu’elle attend un enfant de cet amour. Son horizon se trouble, fait d’incertitudes comme celle d’être capable d’assurer l’avenir de son enfant, ou la crainte d’être une fille-mère sans mari. Elle décide alors, après avoir obtenu l’accord moral de sa mère et de César, le père de Marius, de s’unir à un commerçant prospère du Vieux-Port. Honoré Panisse a trente ans de plus que Fanny au moment du mariage. Il élève Césariot comme s’il était son propre enfant, et apporte sécurité et avenir assuré. Marius, quant à lui, vit son aventure mais ses sentiments le rapprochent de plus en plus de Marseille. Il y fait une escale et cherche à reconquérir Fanny.

Cette deuxième histoire du roman de Pagnol se jouera le 8 décembre à la Grande Halle. Les réservations sont ouvertes. Il faudra ensuite s’armer de patience pour découvrir l’épisode final de cette trilogie marseillaise, “César”.

x