L’UM6P a accueilli 1.000 étudiants

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) a accueilli, au cours de la rentrée universitaire 2022-2023, près de 1.000 nouveaux étudiants toutes filières confondues, a fait savoir son président Hicham El Habti.

Le nombre total d’étudiants à l’UM6P s’élève ainsi à 4.500 entre formation initiale, cycle doctoral et formations spécifiques (École 1337, Mahir Center…), a précisé M. El Habti, dans une déclaration à la MAP, en marge de la signature, jeudi à Tel-Aviv, avec l’Université Bar-Ilan d’un accord de coopération scientifique interdisciplinaire sur les questions énergétiques.

« Nous avons lancé également notre Faculté des Sciences médicales, 100% en anglais, en attendant l’ouverture de notre CHU », a-t-il ajouté.

« A cela s’ajoutent les différents programmes de recherche scientifique appliquée qui constituent le socle de l’UM6P, et qui nous permettent, aujourd’hui, d’apporter des solutions innovantes à des sujets de grande importance, comme l’agriculture, l’énergie, le climat, l’intelligence artificielle… », poursuit le président de l’UM6P.

Dans le cadre de l’accord de coopération signé entre les deux universités, un Consortium marocain pour la transition énergétique (MNETC) comprenant 20 groupes de recherche de différentes universités nationales, et un Consortium israélien pour la recherche énergétique (INERC), composé de 33 groupes de recherche relevant de sept institutions universitaires pionnières œuvreront conjointement dans plusieurs domaines, notamment ceux des batteries rechargeables, du recyclage, de l’énergie solaire, de l’économie de l’hydrogène et des solutions de stockage d’énergie.

Des scientifiques des universités Bar-Ilan, Tel Aviv, Ben Gourion et Ariel, de l’Université hébraïque, de l’Institut de technologie de Haïfa, du Technion et de l’Institut des sciences Weizmann, ont pris part à la cérémonie de signature de l’accord.

S’attardant sur ses objectifs, M. El Habti a relevé que l’accord vise à répondre aux défis de la transition énergétique dans les deux pays, d’améliorer les échanges entre les scientifiques dans les domaines de la recherche, de l’éducation et de l’entrepreneuriat, et de développer un mode efficace de collaboration bilatérale.

« Ceci s’inscrit dans le cadre des partenariats que nous avons établis avec de nombreuses universités en Israël afin de renforcer les échanges scientifiques et académiques, et de positionner l’UM6P parmi les principales universités dans les domaines de la technologie et de l’innovation en Afrique », conclut-il.

Avec MAP