L’investisseur activiste Elliott augmente sa participation dans Salesforce – ChannelNews

Elliott Management veut avoir voix au chapitre chez Salesforce. L’investisseur activiste a fortement augmenté sa participation en investissant plusieurs milliards de dollars dans la société a rapporté le Wall Street Journal, se référant à des sources proches du dossier. Un investissement grâce auquel il devrait chercher à être représenté au conseil d’administration du groupe pour influencer sa stratégie.

Jesse Cohn, un directeur associé chez Elliott Management, qui a siégé aux conseils d’administration de grands groupes technologiques comme Twitter et eBay, a déclaré à la presse : « Salesforce est l’une des plus grandes compagnies de logiciel au monde et nous l’avons soutenue depuis près de vingt ans, avec un profond respect pour Marc Benioff et ce qu’il a réalisé. Nous souhaitons travailler de manière constructive avec Salesforce et lui donner la valeur qui convient à une entreprise de cette envergure ».

Après une décennie de très forte croissance , Salesforce a vu son activité ralentir l’an dernier et sa valorisation fondre de près de moitié en bourse, à l’instar de nombreux grands groupes technologiques. Au début du mois, le géant du CRM a annoncé la suppression de 7000 emplois, soit environ 10% de son effectif,  « en raison de l’embauche d’un trop grand nombre de personnes pendant la pandémie de Covid-19 ».

Le plan, pour lequel des charges de 1,4 à 2,1 milliards de dollars sont prévues,  vise à « réduire les coûts d’exploitation, améliorer les marges d’exploitation et continuer de faire progresser l’engagement continu de la société en faveur d’une croissance rentable ».

Par ailleurs, lors de la publication des derniers résultats trimestriels, le co-PDG de Salesforce Bret Taylor a annoncé son départ. Il laisse Marc Benioff seul aux commandes et désormais sous la pression d’un fonds activiste connu pour sa capacité à imposer ses vues en matière de restructuration.