Les tats-Unis vont restreindre davantage leurs exportations de technologies afin de prserver les puces de l’arme chinoise -sources


Warning: strpos(): Empty needle in /www/wwwroot/lbe.news/wp-content/plugins/ad-inserter/ad-inserter.php on line 11635
Les tats-Unis devraient annoncer cette semaine de nouvelles mesures visant restreindre l’accs des entreprises chinoises aux technologies permettant le calcul haute performance, ont dclar Reuters trois personnes informes de la question.

Ces mesures viseraient couper l’accs de la Chine la technologie avance des semi-conducteurs, ont prcis ces personnes. Le New York Times a t le premier rapporter que les nouvelles restrictions pourraient intervenir ds cette semaine, ajoutant que Washington envisage galement de limiter la vente de micropuces fabriques aux tats-Unis aux projets de superordinateurs et de centres de donnes les plus puissants de Chine.

La Maison Blanche n’a pas immdiatement rpondu une demande de commentaire et le Dpartement du Commerce a refus de commenter.

Reuters a rapport le mois dernier que l’administration Biden prvoyait en octobre d’largir les restrictions sur les expditions amricaines vers la Chine de semi-conducteurs utiliss pour l’intelligence artificielle et les outils de fabrication de puces.

Ces rgles s’inscrivent dans le cadre d’une intensification des efforts des tats-Unis pour contrler les technologies susceptibles de soutenir l’arme chinoise. Comme l’a dclar le conseiller la scurit nationale Jake Sullivan le mois dernier dans un discours qui abordait la Chine et la Russie, les contrles des exportations de technologies “peuvent tre un nouvel atout stratgique dans la bote outils des tats-Unis et de leurs allis pour imposer des cots aux adversaires, et mme au fil du temps, dcrocher leurs capacits sur le champ de bataille.”

En ce qui concerne les technologies telles que les puces logiques et mmoires avances, M. Sullivan a dclar que “nous devons conserver une avance aussi grande que possible”.

Reuters a rapport en aot que les tats-Unis envisageaient de limiter les livraisons d’quipements de fabrication de puces aux fabricants de puces mmoire en Chine, dont Yangtze Memory Technologies Co Ltd (YMTC). (Reportages de Karen Freifeld, David Shepardson et Alexandra Alper ; reportages supplmentaires de Paul Grant et Kanishka Singh ; dition de Mark Porter et Josie Kao)