Les sorties du 21 septembre 2022


Les Secrets de mon père © 2021 Je suis bien content / Left Field Ventures / Le Pacte Tous droits réservés

Après le focus sur le cinéma de l’Europe de l’Est la semaine dernière, les distributeurs semblent s’être mis d’accord ce mercredi, afin de promouvoir le cinéma du Nord. Deux de nos coups de cœur proviennent donc des pays scandinaves. Plus globalement, cette semaine de cinéma est placée sous le signe de la complémentarité de l’offre. Comme c’est le cas la plupart du temps, heureusement, les options ne manquent pas, avec le retour un brin opportuniste de Avatar, trois mois avant la sortie de la première suite de l’univers créé par James Cameron, et un cauchemar de société préservé imaginé par Olivia Wilde, beaucoup de films d’animation et de documentaires dignes d’intérêt, ainsi que la fiction française qui maintient son beau rythme de croisière en cette rentrée 2022.

Le Danemark et la Norvège, des pays à la cinématographie nationale assez discrète, nous gratifient dès aujourd’hui avec deux films majeurs. Le premier, Ninjababy de Yngvild Sve Flikke, avait fait sensation au Festival de La Roche-sur-Yon en 2021 et a rencontré également les faveurs de notre critique maison Jean-Jacques, grâce à sa façon inventive de traiter le sujet délicat de la grossesse non-désirée. Dans La Dernière nuit de Lise Broholm de Tea Lindeburg, il est également question d’un accouchement lourd de conséquences. Enfin, les enfants dans le film d’animation Les Secrets de mon père de Véra Belmont sont déjà un peu plus âgés. Ce qui ne les empêche pas de découvrir à leur dépens la dure réalité du monde des adultes.

140 km à l’ouest du paradis © 2021 ÉlianeAntoinette / Reboot Films / Altitude 100 / New Story Distribution
Tous droits réservés

La jungle urbaine et celle en Papouasie-Nouvelle-Guinée font bon ménage du côté des documentaires cette semaine. La première est proche de chez nous, à travers la destruction et le regard nostalgique sur la cité Gagarine à Ivry-sur-Seine dans On a grandi ensemble de Adnane Tragha. La deuxième nous conte la dépossession cynique des autochtones de leur terre dans 140 km à l’ouest du paradis de Céline Rouzet. Le propos est plus édifiant dans L’Ombre de Goya par Jean-Claude Carrière de José Luis Lopez-Linares ou l’émerveillement du célèbre scénariste, mort en février 2021, devant le maître de la peinture espagnole. Enfin, les fans de David Bowie, disparu en janvier 2016, se rueront sur l’expérience psychédélique qu’est Moonage Daydream de Brett Morgen.

Parmi les films d’animation, en plus de celui de Véra Belmont, le programme de trois courts-métrages réalisés par l’Iranien Abdollah Alimorad et regroupé sous le titre Le Chameau et le meunier ne devrait pas seulement plaire aux jeunes enfants.

Les Enfants des autres © 2022 George Lechaptois / Les Films Velvet / France 3 Cinéma / Ad Vitam Distribution
Tous droits réservés

Ce qui nous laisse avec deux ou trois miettes de la fiction. Les critiques dithyrambiques du cinquième film de la réalisatrice Rebecca Zlotowski, Les Enfants des autres, nous donnent de l’espoir pour ce drame familial aux difficiles rapports triangulaires entre les personnages interprétés par Virginie Efira, Roschdy Zem et Chiara Mastroianni. On en a déjà moins pour le grand retour de Line Renaud et de Dany Boon, quatre ans après La Ch’tite famille, dans Une belle course de Christian Carion.

Enfin, la surexposition de l’extrêmement prolifique réalisateur sud-coréen Hong Sang-soo continue, avec son 26ème film distribué en France depuis le début du siècle : Juste sous vos yeux, sélectionné au Festival de Cannes l’année dernière.


140 km à l’ouest du paradis de Céline Rouzet (France, Documentaire, 1h26)

Le Chameau et le meunier de Abdollah Alimorad (Iran, Animation, 0h49)

Les Démons d’argile de Nuño Beato (Portugal, Animation, 1h30)

La Dernière nuit de Lise Broholm de Tea Lindeburg (Danemark, Drame, 1h26) avec Flora Ofelia Hofmann Lindahl, Ida Cæcilie Rasmussen et Palma Lindeburg Leth

Don’t worry Darling de Olivia Wilde (États-Unis, Thriller, 2h03, distribué sur 352 copies) avec Florence Pugh, Harry Styles et Olivia Wilde

Les Enfants des autres de Rebecca Zlotowski (France, Drame, 1h43) avec Virginie Efira, Roschdy Zem et Chiara Mastroianni

Juste sous vos yeux de Hong Sang-soo (Corée du Sud, Drame, 1h25) avec Lee Hye-young, Kwon Hae-hyo et Cho Yun-hee

Koati de Rodrigo Perez-Castro (Mexique, Animation, 1h32)

Libre Garance ! de Lisa Diaz (France, Drame, 1h36) avec Grégory Montel, Laetitia Dosch et Lolita Chammah

Moonage Daydream de Brett Morgen (États-Unis, Documentaire, 2h14)

Ninjababy de Yngvild Sve Flikke (Norvège, Comédie dramatique, 1h43, distribué sur 74 copies) avec Kristine Kujath Thorp, Tora Christine Dietrichson et Arthur Berning (critique)

L’Ombre de Goya par Jean-Claude Carrière de José Luis Lopez-Linares (Espagne, Documentaire, 1h30)

On a grandi ensemble de Adnane Tragha (France, Documentaire, 1h12) (critique)

Les Secrets de mon père de Véra Belmont (France, Animation, 1h14)

Une belle course de Christian Carion (France, Comédie dramatique, 1h31, distribué sur 531 copies) avec Line Renaud, Dany Boon et Alice Isaaz

Reprise

Avatar (2009) de James Cameron (États-Unis, Science-fiction, 2h41) avec Sam Worthington, Zoe Saldana et Sigourney Weaver

x