les nouveaux crampons ambitieux d’Umbro

C’est en s’appuyant sur Texon, leader des tissus de performance, que Umbro vient de dévoiler sa nouvelle Velocita Alchemist.

Velocita Alchemist, voici le nom de code de la toute nouvelle paire de crampons d’Umbro. Plus connue aujourd’hui pour ses maillots que pour sa gamme de chaussures de foot, la marque au double losange sait pourtant fabriquer des paires.

En effet, par le passé elle avait noué des partenariats avec des athlètes de haut niveau. On se souvient par exemple de Michael Owen, mais également de John Terry ou plus récemment de Pepe. Des noms qui ont porté la visibilité de la marque anglaise pendant de nombreuses années. Si le passé est donc glorieux pour Umbro, le présent est beaucoup moins rose puisqu’aujourd’hui, les ambassadeurs de renoms sont moins nombreux voir tout simplement absents.

C’est donc avec la volonté de renouer avec le succès que l’équipementier au double losange s’est jeté dans la conception de la Velocita Alchemist. Une paire ancrée dans l’ADN vitesse du silo mais qui est surtout issue d’une nouvelle collaboration inédite.

Umbro x Texon : Velocita Alchemist

Quatre ans après la Medusae, la première chaussure en cuir sans lacet, trois ans après l’UX Accuro dotée de la technologie D3O utilisée dans l’armée américaine, Umbro renoue avec la technologie pour sa nouvelle Velocita Alchemist. Développée par la société Texon et en usage exclusif par Umbro jusqu’en 2023, la technologie ProWeave sera la base même de la nouvelle paire de crampons de la marque.
.

Umbro Velocita Alchemist

Annoncée comme la première technologie tissée au monde brevetée, ProWeave se veut être inédite dans sa conception mais bien évidemment proche de ce qui se fait déjà sur le marché comme le Flyknit de Nike ou le Primeknit d’adidas. La méthode de tissage devrait en effet apporter de nouveaux niveaux d’élasticité et de stabilité au sein d’une tige monocouche partiellement fabriquée à partir de fils de polyester recyclés. De plus, Texon annonce qu’aucun traitement post-tissage n’a été nécessaire, ce qui permet d’obtenir des chaussures plus légères et 35 % plus éco-durables.

Outre la tige, la semelle de cette nouvelle Velocita Alchemist est également intéressante à regarder. Mais à la différence du ProWeave, c’est la semelle Pebax Powered Sprint+ de l’ancienne Velocita 6 qui a été intégrée à cette paire. Un nom qui n’est pas anodin puisqu’à l’image de Texon pour la tige, le fait de mentionner « Pebax Powered » dans le nom de la technologie permet d’affirmer le fait que la marque au double diamant s’est appuyé sur le savoir-faire de l’entreprise française Arkema pour développer cette semelle.

L’envie de revenir sur le devant de la scène en s’appuyant sur l’innovation, voici la volonté affirmée de la part d’Umbro à l’occasion du lancement de sa nouvelle Velocita Alchemist. À l’intérieur de cela, une tige textile nouvelle génération qui apparait comme la promesse forte et qui ne demande qu’à être testée pour connaitre sa véritable position sur le marché et par rapport à ses concurrents. Pour connaitre la réponse, il faudra donc attendre quelques semaines et elle sera forcément sur footpack.

x