Les meilleures expositions de Paris

© Sunset Boulevard/Getty Images

Romy Schneider, l’exposition, jusqu’au 31 juillet 2022, Cinémathèque française www.cinematheque.fr

Cézanne, lumières de Provence

Après Salvador Dalí, l’Atelier des Lumières consacre sa prochaine exposition immersive à Paul Cézanne, l’enfant de la Provence aux 900 toiles et 400 aquarelles. Une bonne raison d’aimer déjà 2022. Il faudra faire preuve d’un peu de patience pour admirer la riche collection du maître Cézanne passée sous les filtres numériques de l’Atelier des Lumières. Ses natures mortes aux pommes, ses scènes historiques, ses autoportraits mélancoliques, Les joueurs de cartes, Les grandes baigneuses… Les plus grands chefs-d’œuvre du peintre provençal défileront devant les yeux, bien ouverts, le temps d’un spectacle immersif exceptionnel comme l’Atelier en a le secret. Cette plongée hypnotique dans l’impressionnisme sensible et précurseur du père de l’art moderne s’annonce déjà comme l’un des grands événements de 2022. En parallèle, le programme court Vassily Kandinsky, l’odyssée de l’abstrait plongera le visiteur dans le cosmos intérieur de l’artiste visionnaire.

Afficher plus

Cézanne s’invite à l’Atelier des Lumières

Après avoir fait les beaux jours des Baux-de-Provence, l’exposition dédiée au maître impressionniste prend ses quartiers au sein de l’Atelier des Lumières à Paris, accompagnée d’un programme court consacré à Kandinsky.

Atelier des Lumières - Cézanne, lumières de Provence

Cézanne, lumières de Provence, jusqu’au 2 janvier 2023, Atelier des Lumières atelier-lumieres.com

Love Brings Love – Le défilé hommage à Alber Elbaz

Le Palais Galliera rend hommage à Alber Elbaz, décédé en avril dernier, le temps d’une exposition entièrement dédiée au défilé Loves Brings Love, donné en octobre dernier durant lequel 40 maisons de couture ont rendu hommage au créateur et à sa mode joyeuse. Des looks inédits à scénographie immersive, les coups d’éclat de cette soirée inoubliable y seront reconstitués. Entre fantaisie et émotion, un joli moment à revivre entre les murs de Musée de la Mode de Paris. (MG)

Love Brings Love – Le défilé hommage à Alber Elbaz, jusqu’au 10 juillet 2022, Palais Galliera www.palaisgalliera.paris.fr

Graciela Iturbide, Heliotropo 37

En 2022, nous la retrouvons à la Fondation Cartier, dans la première grande exposition française dédiée enfin à son œuvre. Graciela Iturbide, 79 ans, est l’une des légendes de la photographie latino-américaine contemporaine. Formée auprès de Manuel Álvarez Bravo au début des années 1970, elle a reçu le prix Hasselblad (la plus grande distinction du milieu) en 2008. Ses images en noir et blanc, toujours à l’affût de l’étrange dans le quotidien, oscillent entre documentaire et poésie. Portraitiste humaniste, Graciela Iturbide n’a cessé de documenter la vie fragile des communautés traditionnelles en y séjournant de longs mois. Ses séries les plus célèbres ont ainsi mis en lumière les Indiens seris du désert de Sonora ou la société matriarcale des Indiens zapotèques au Mexique. Moins connu et plus récent, son travail sur les paysages, les animaux, mais aussi les objets avec lesquels elle entretient une relation métaphysique, est également mis à l’honneur à la fondation parisienne. Ainsi qu’une série en couleurs – fait rare – réalisée pour une exposition à Tecali, village mexicain où l’on extrait et taille albâtre et onyx. Une invitation dans l’univers de la photographe, mise en scène par son fils Mauricio. (CB)