Les lycéens calculent leur empreinte écologique

Charlotte Farinel, éco-animatrice chargée de sensibilisation chez Eiffage Energie Systèmes, était en fin de semaine au lycée en Forêt afin d’animer auprès d’élèves de seconde un atelier de sensibilisation au développement durable.

Sous la forme d’un jeu, les élèves étaient invités à calculer leur empreinte écologique, et à estimer combien il faudrait de planètes pour subvenir à nos besoins, si tout le monde consommait comme eux. « Ces élèves ayant la même option proviennent de deux classes différentes. L’objectif est de les préparer à la spécialité physique et au bac technologique Sciences et technologie de laboratoire (STL) », explique Amélie Charlanes, enseignante en physique chimie. « Ils se rendent ainsi compte de l’impact de leur comportement et de leur consommation et ils voient comment ils peuvent agir pour les diminuer », ajoute Charlotte Farinrel. Un groupe a calculé qu’il faudrait 1,5 planète et les autres 2,5.

Eiffage est titulaire du contrat de performance énergétique lancé par la Région pour 19 lycées de l’académie. Son objectif est de faire diminuer les consommations énergétiques par les travaux, l’exploitation et la maintenance, la sensibilisation aux éco-gestes sur lesquels ces élèves seront maintenant plus alertés. L’entreprise reviendra en février, afin de calculer l’étiquette énergétique du lycée, sa classe en fonction de sa consommation d’eau, de bois et d’électricité, en intervenant sur ce même groupe.