Les licenciements commencent après la visite de Jeff Bezos au Washington Post

Dès ce mardi 24 janvier, les licenciements auraient commencé dans le journal le poste de washington, Selon des médias tels que Le New York Post. L’événement survient quelques jours après que le fondateur milliardaire d’Amazon, Jeff Bezos, a rendu visite aux installations du journal, dont il est propriétaire depuis 2013.

On sait actuellement que 20 journalistes ont été démis de leurs fonctions et 30 postes étaient vacants et ne seront pas remplacés.

Selon le journal britannique courrier quotidien, Il y a environ 2 500 employés actuels de la Poste de Washington et les coupes affecteraient principalement la section des nouvelles sur les jeux vidéo et la section des enfants.

L’éditeur Fred Ryan avait annoncé des licenciements massifs à venir pour le premier trimestre 2023. La Washington Post Guild, le syndicat des travailleurs, avait critiqué les licenciements possibles dans un message de masse : “Nous pensons que la réduction des effectifs est inacceptable en ce moment, à une époque de croissance et d’expansion continues.”

écrire un journal Poste de Washington Il avait appris la fin du Supplément du dimanche à Noël 2022, lauréat de deux prix Pulitzer en 2008 et 2010.

Jeff Bezos, l'un des hommes les plus riches du monde, s'est rendu à la rédaction et craint des licenciements au journal américain
Jeff Bezos est le fondateur d’Amazon et est propriétaire du Washington Post depuis 2013. – Photo : Getty Images/Washington Post

crise

La poste Il avait enregistré des gains annuels chaque année depuis son acquisition par Bezos en 2013, mais cette tendance à la hausse a commencé à ralentir en 2021.

En tout cas, le nombre de licenciements est bien inférieur aux attentes pour le moment. Il était supposé qu’au moins 100 personnes quitteraient l’entreprise au premier trimestre, même s’il est clair que des décisions pourraient encore être prises à ce sujet.

Le rédacteur en chef de Poste de WashingtonSally Buzbee a envoyé une note au personnel disant qu’il n’y aura pas d’autres coupes pour le moment, à part les récentes.

“Bien que de tels changements ne soient pas faciles, Un développement supplémentaire est nécessaire pour rester compétitif, et le climat économique a guidé notre décision d’agir maintenant », a-t-il écrit. “Nous pensons que ces étapes nous aideront en fin de compte à remplir notre mission de prendre le pouvoir et de responsabiliser les lecteurs.”

En 2013, Jeff Bezos a acheté le Washington Post
L’éditeur Fred Ryan avait annoncé des licenciements massifs. – Photo : Getty Images/Brooks Kraft

Mike Hum, rédacteur en chef de lanceur, a écrit sur son compte Twitter : “Cette nouvelle est triste, troublante et, peut-être surtout, étonnante. Sur une période de trois ans, Launcher a attiré des dizaines de millions d’utilisateurs, dont la plupart étaient des lecteurs novices. La poste et presque tout le monde de moins de 40 ans », a-t-il écrit.

lanceur C’est une rubrique du journal dédiée aux jeux vidéo, l’espace est opérationnel depuis 2019.

“Ce qui rend cette nouvelle si difficile, c’est que lanceur il allait bien ! Dans le 22ème, le trafic de lanceur ça augmentait d’année en année… Nous avons réussi notre mission. Je suis abasourdi mais surtout triste de perdre des collègues aussi merveilleux, dévoués et attentionnés”, a écrit Hume.

Le Washington Post a vu ses abonnés chuter et le trafic sur son site a diminué
Le Washington Post a vu ses abonnés chuter et le trafic sur son site a diminué – Photo : Getty Images/Win McNamee

Journalisme sous pression

Aux États-Unis, l’emploi dans les salles de rédaction est passé de 114 000 à 85 000 journalistes entre 2008 et 2020, selon une étude de 2021 du Pew Research Center. La baisse est la plus forte dans la presse locale.

“Le journalisme est sous pression depuis un certain temps, et certaines entreprises semblent penser qu’il est temps de réduire les coûts de main-d’œuvre”, déplore la Writers Guild of America East, qui représente NBC et MSNBC.

Dans ces deux médias Selon les médias américains, 75 employés ont été licenciés ces derniers jours.

Avec des informations de l’AFP

Nous tenons à remercier l’auteur de cet article pour ce contenu remarquable